Galatea Belga Broderies

Bienvenue sur mon blog . Un peu de ma vie mais pas nécessairement le plus essentiel…

5 octobre, 2010

Réveil doré

Classé dans : Amore — galatea @ 15:05

Un vert volet laisse entrevoir

le frais bonjour de la lumière

Sur nos coussins d’amants heureux

glisse un rayon qui vient effleurer

paupières écloses tenant serrés

nos rêves galants de miel et éros

Un doux bisou, un regard ému

signe la fin d’une nuit exquise

Dernière étreinte,coquine et tendre

un bon café et son arôme

Ainsi démarre,sans crainte ni angoisse

un nouvel jour de notre vie

qui coule et passe

malgré l’amour… 

Réveil doré dans Amore toparrow 16 febbraio 2010

Harpes sans vent

Classé dans : Printemps — galatea @ 14:58

Et les jours passent lentement
Trop lentement pour nous
Et des gouttes invisibles créent des creux entre nous
Là où la joie autrefois y fleurait
On y trouve du blues
Un brouillard gris trop épais qui recouvre
Et rouvre de vieilles plaies pourries
De nouvelles blessures

Et j’écoute impuissante de ta voix affaiblie
Ton récit d’une vie devenue un exil infini
Et ta flamme s’amenuise chaque jour un peu plus
Et je perds mon soutien
Ma seule force constante
Devenant à mon tour telle une ombre impotente

Loin de l’autre devenons seulement une triste expression
Une beauté potentielle qui a perdu son éclat
Nos deux âmes deux harpes
Sans le vent qui les joue
Toi et moi

31 maggio 2010

Le Passage

Classé dans : Non classé — galatea @ 14:40

Nous
Poussière
De l’Infini
Nous nous rencontrons
Des fois
Nous nous reconnaissons
Et
Nous sommes déjà
Balayés
Par le souffle
De l’Éternel

A Oliver 12 giugno 2005

Deux ruissseaux

Classé dans : Printemps — galatea @ 14:37

Toi et moi, deux ruisseaux,

qui descendent murmurant leur chanson,

leur amour pour la vie.

En passant entre roches, ils caressent les fougères,

créent et donnent nourriture à une mousse de velours.

Leur descente , sur deux rives,

est une danse de sautelles et petits tours.

Quand autour, les vivants

passent et les entendent fluer,

l’harmonie , la fusion de leurs eaux,

c’est le chant mélodieux de deux âmes ,

d’une rencontre sans limites ,

dont le but , le plaisir, c’est donner

pur amour

La nomade enracinée

Classé dans : Non classé — galatea @ 14:20

 

Encaisser, endiguer
voilà l’l’impératif.

Ton voyage est sans fin
tu demandes un arrêt
un moment de respire
pour créer un souvenir
reposer tes lourds pieds
les poser , appuyer
sur le sol inconnu.

Passera , passera
cet errer constant
ne pas pouvoir exister
mettre un point final.

Résister aux courants
maintenir la route
poursuivre le but
échanger, oui c’est possible
mais en faisant attention
de  rester soi même.

Admirer, juste un peu savourer
ta maison n’est pas là
tu y peux demeurer
mais en restant étrangère.

Aller, aller, ne te tourne jamais
car le risque , tu sais
c’est de vivre à moitié
et pour bon figé.

Gouttes de miel aériennes

Classé dans : Non classé — galatea @ 14:14

 Image de prévisualisation YouTube

Ce matin le prunier
a perdu ses premières
feuilles jaunes
Quand le vent déjà froid
a soufflé gouttes
de miel aériennes
j’ai avalé
tous mes nœuds
de tristesse
tous les nœuds
d’une longue impasse

Larmes orties m’ont piqué
et une pluie
torrentielle libération
a vidé mon bassin
plein d’angoisses
et de mots au goût fort
de vieille mélasse

Comme le choir
d’une grecque tragédie
mille feuilles
un rouge péplos
maculée de jaune marron
tourbillonne
tout à coup dans l’avenue

c’est l’embrasse
et la danse de l’espoir
d’une nature bénévole
qui m’entend et qui me console

Vent d’hiver

Classé dans : Non classé — galatea @ 12:58

 

 

La brise légère d’un jour d’été
Soudain s’est arrêtée

Arrive, impétueux
Un vent d’hiver
Ma fronde fructueuse
Soudain est coupée

Mon corps est un arbre
Aux branches dépouillées
Car de n’être aimé
Il a décidé

Un triste ballon
Vidé d’oxygène
Mon coeur est une pomme
Sans pulpe et jaunie
Qui ondoie et frissonne
Au gel de l’hiver

Ils disent les sages
Qu’il y a le présage
D’un jour sans nuages
Qui annonce l’été

J’attends…

18 mai 2009

Cet amour entre nos mots

Classé dans : Printemps — galatea @ 8:09

Une attraction fatale de genre magnétique
Attrape de nos âmes les mots qui sont uniques
Ils sont de nous typiques
Et montrent sans leurre de nous le plus authentique
Moi qui aime vivre bien
Souvent sans les contrains
D’une vie qui passe et accable
Je me retrouve pleine
De mots qui fuient et débordent
En toutes directions mais enfin je vois souvent
Qu’ils vont se retrouver pour faire un seul serment
Je vois que toi aussi
Résistes à cet influx ainsi tu mêles et fait
De tous nos mots un infus
Un super *bévatron de notre vrai langage
Qui montre de nos âmes
Le grand bonheur intime, enfin le vrai partage

*Bévatron:accélérateur des particule

Tu y crois?

Classé dans : Non classé,Printemps — galatea @ 0:26

Tu y crois? dans Printemps imagesca5pj3lx

 

Tu y crois?
Chaque jour de vrais rêves elle achève
comme robes de haute classe
Ils sont là, alignés,
pas trop flashy ou exagérés
colorés, les détails ciselés
impalpables formes floues
qui racontent belles fêtes
moments-joies
robes-rêves sans liens
séparés
comme vies qu’il est impossible
de connecter, d’homogénéiser

Tu y crois?
Elle a un vrai rosaire
des tiroirs pleins de rêves réalisés
mais chacun d’eux est une histoire
qui demande encore du temps
des personnages, de l’espace, une envie de vivre
et des mondes entre eux
si distants…

Quand on choisit l’opacité

Classé dans : Non classé — galatea @ 0:09

Cette gymkhana qui est ma vie
m’a fait rêver m’a fait goûter
m’a fait voir et aussi avaler
l’insupportable grisâtre poussière
des jours amers

Adieux extrêmes!
Je ne veux plus
trop ressentir
J’en ai assez
de trop souffrir
et alors je coupe
mes récepteurs
et je contrôle
mes sens gourmands

Oui je préfère les demi teintes
et avoir les autres
bien plus distants
je veux insérer de
l’ouate blanche
entre mon moi
et mes sentiments

Je rêve de vivre
une vie sereine
belle couverte
d’une belle voile
sans trop lumière
je veux créer
mon monde sobre
un peu plus gris
mon monde opaque…

1...767778798081
 

Adorable Rencontre |
juno39 |
Du polar à lier |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Instantanés littéraux d'Afr...
| Réflexions pédagogiques par...
| Abandons