Galatea Belga Broderies

Bienvenue sur mon blog . Un peu de ma vie mais pas nécessairement le plus essentiel…

3 octobre, 2010

Du Chagall dans mon thé vert

Classé dans : Non classé — galatea @ 21:26

Du Chagall dans mon thé vert Marc-Chagall-xx-Window-at-the-Dacha-1915-xx-The-State-Tretyakov-Gallery 

Mon thé vert encore brûlant
je sirote à la fenêtre
dans mes yeux descend un voile
un brouillard d’absences et  manques

Mon regard un peu distrait
sur les  arbres dans l’avenue
et je vois que leur couleur
a déjà une palette
de jaune brun de marron
quelques touches de rouge vif

Dans mes mains je serre rêveuse
ma vielle tasse couleur miel
sa chaleur me rassure
comme toi
mon chauffe coeur

Je pourrais même pleurer
inondée de nostalgie
lents reviennent les souvenirs
notre rosaire d’émotions
et enfin s’affiche livide
une peinture de Chagall

Lui et elle à la fenêtre
quelques pots chinoiseries
un rideau blanc et triste
qui replié fait voir
sur le fond
la foret sibérienne
mais aucun signe d’autres vies

Lui et elle
leur profils surimposés
leur regard vers une seule direction
semble me dire me crier
que l’amour leur a donné
une sorte d’éternité

*********
Appoggiata alla finestra
bevo sorsi di té verde
sui miei occhi scende un velo
una nebbia fitta di assenze

Con lo sguardo un po’ distratto
guardo gli alberi del viale
vedo che il loro colore
ha già preso le nuances
di un bel quadro autunnale
con le foglie un po’  marrone
tanto giallo e  rosso vivo

Con le mani stringo forte
la mia tazza color miele
essa è calda e rassicura
come te
mio scalda cuore

Io potrei anche languire
per la troppa nostalgia
lenti tornano i ricordi
un rosario di emozioni
e infine mi appare
uno dei quadri di Chagall

Lui e lei alla finestra
qualche  piccolo ornamento
una tenda bianca e triste
che piegata fa vedere
sullo sfondo
la foresta siberiana
e nessun segno di vita

Lui e lei
i profili sovrapposti
il loro sguardo che è rivolto
nella stessa direzione
sembra dirmi anzi gridarmi
che l’amore e’ la sola possibilità
per una sorta di eternità

Adieu mon coach

Classé dans : Non classé — galatea @ 21:25

Image de prévisualisation YouTube 

Dorénavant je dois apprendre
à te contacter seulement
à l’aide d’un coeur
communiquant

Après un an de doux repas
je dois avaler le goût amer
de ton adieu

Te supplier, venir à genoux
tu dois comprendre ce n’est pas inclus
dans mon bréviaire de femme têtue

Je vis d’élans
je vis de manques
une fataliste qui tout programme
mais qui en tramant laisse de trous
pour faire passer les imprévus

De ces étranges présences anges
j’ai du apprendre
souvent en pleurant
à me priver
à plus danser
comme un printemps sans brise et fleurs

Comme un automne qui dure tant
toute ma vie je trempe mon âme
de douce et sombre mélancolie

D’une magnifique malédiction
ma vie abonde
j’ai cognition

12 febbraio 210

Luna rossa sur la Meuse

Classé dans : Non classé — galatea @ 21:12

Luna rossa sur la Meuse skyline20maastricht1 

Les jeunes filles qui pédalent
sur le pont silencieuses
sont un souffle de vent
sur mes graves pensées

Une Meuse un peu verte
presque jaune  visqueuse
coule lente anodine
déjà l’air automnal cause un bref  frisson
sur mes seins peu couverts 
d’une robe d’été

C’est la foire des adieux
et des ventes trop folles
d’esthétiques aux enchères
des miroirs sans âmes
des mensonges sublimes

Un besoin d’air pur d’essentiel
des mots  vifs sans trop rimes
résonnant sans fanfare
à la force déclenchant
pour une nouvelle vie

Comme feuille jaunie
j’abandonne ma branche
sans un bruit sans clameur
voltigeant je me pose
une larme sur  la Meuse

Sortie

Classé dans : Autunno,Brevi — galatea @ 18:48

Sortie dans Autunno angel-12 

L’ombre fade du chêne majestueux

projetée sur la façade

faibles et  jaunies

les feuilles frissonnent

l’oiseu s’envole chercher un abri

soudain le silence

je rentre

1...7475767778
 

Adorable Rencontre |
juno39 |
Du polar à lier |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Instantanés littéraux d'Afr...
| Réflexions pédagogiques par...
| Abandons