Galatea Belga Broderies

Bienvenue sur mon blog . Un peu de ma vie mais pas nécessairement le plus essentiel…

1 septembre, 2016

Labirinto

Classé dans : 2016,Life,Tristes,Un peu de moi... — galatea @ 22:26

 

 

Labirinto dans 2016

 

Catapultata dentro questo labirinto

nessuno sa dove mi trovo

e per l’uscita

a nulla serve l’aver compreso

Sono senza luce

tutto è troppo grande

anzi soffocante

Sopravvivenza

è la parola d’ordine

ma le mie stelle

forse non le rivedrò

 

 

28 août, 2016

Fuori dai gangheri

Classé dans : 2016,Amore,In italiano,Life,Tristes,Un peu de moi... — galatea @ 15:56

 

Fuori dai gangheri dans 2016

Uscita dai gangheri

la mia porta riparo

gate

accesso

a una vita completa

Ora sto controvento

quasi senza rifugio

Chiedo tanto ai miei gatti

per trovare distensione

per richiudere

la voragine senza fine

So

con tagliente certezza

che nessuno potrà

mitigare questa fase

Poi

domani chissà

sarò anch’io

mutilata infelice

che soggiorna nel mondo

senza linfa

senza fiato

Altra ombra che vaga

con le mani impregnate

di un gran sogno

che mai fu

****

Elle est sortie des gonds

ma porte

mon refuge

mon accès à une vie pleine

Maintenant

je vis contre-courant

presque sans abri

Je converse avec à mes chats

pour trouver une niche de quiétude

pour couvrir

ce nouvel abîme sans fin

Je sais

avec tranchante certitude

que personne pourra

effacer cette phase

Demain

je serai

malheureuse

mutilée

haletante

présence muette dans le monde

ma lymphe sèche

Demain

je serai une ombre quelconque

qui se promène

avec les mains remplies

d’un grand rêve

qui ne fut jamais

 

Image de prévisualisation YouTube

 

16 août, 2016

Sortir de ce puits

Classé dans : 2016,Les autres,Life,Tristes,Un peu de moi... — galatea @ 15:16

 

Sortir de ce puits dans 2016

 

 

Mentre cerco di blindare

una malinconia

ormai troppo matura

cadono frammenti di speranza

desideri sempre taciuti

e genuine follie

forse

semi per un vivere sereno

 

Avvolgo

con la seta del distacco

una vita realizzata

ma scolpita nelle forme

delle rinunce e della saggezza

senza trofei

*****

 

 

Di ddà non ci passu

e di ccà mancu

Caminu rantu

menza mbriaca

di dda tristizza

ca mi scava tutta

Iaiu un puttusu

ranni quantu un puzzu

chinu d’amarizza

unni non scinni

mancu na corda

cu na cucchiara

ca nni leva na brizza

 

E scrivu ammatula

di tanta scuntintizza

picchi non haju

mancu nu rimediu ca fa scumpariri

sti iorna i triulu

ntrizzati ca stanchizza

 

Image de prévisualisation YouTube

 

18 juillet, 2016

Cachés ou effacés ?

Classé dans : 2016,Amore,Non classé,Tristes,Un peu de moi... — galatea @ 8:19
Cachés ou effacés ? dans 2016
Dans chaque pièce
des bouquets de silence
répandent leur parfum
tue mots
Et notre chambre
est la plage des alignements
verticaux
parfaits
Quelque chat fait
répétition
de tendresses ignorées
L’été survole la maison
laissant tomber
envies de bouches riantes
et vagues de jeunesse

18 juin, 2016

La croqueuse des mots

Classé dans : 2016,Amore,In italiano,Les autres,Liens,Life,Un peu de moi... — galatea @ 22:59

 

 

 

 

Comme des étoiles
en décomposition avancée
tes clins d’oeil
mots lumières stratégiques
me signalent constamment
ta présence
tes envies

Tes voltiges acrobatiques
coups de coeurs trop évidents
font du bruit
claquent fort
mais…
je note
classifie
hiérarchise
bureaucrate d’alphabets en émotion
ciselant la moindre virgule

Puis la pause
et ton silence de lecteur
met en ordre
ces données que je sauve
dans l’archive « Amours accomplis  »

 

 

Image de prévisualisation YouTube

14 juin, 2016

Vera and friends

Classé dans : 2016,Amicizia,In italiano,Les autres,Life,Un peu de moi... — galatea @ 9:20

 

All’amica dagli occhi verdi ricolmi di emozioni

La vita e Vera…

che combinazione

un sodalizio intriso di emozioni

di grande impegno

di mille e una passione !

Vera divora

avida di bellezza

di vicinanza

e autentica fusione

Vera è mano tesa

offerta generosa

cuore all’ascolto

presenza che sostiene

con competenza

e chiara convinzione

Vera ha occhi grandi

e  sa anche scrutare

l e zone un po’ più cupe

che fanno ombra a un cuore

Vera…

é donna intera

e vive ogni giorno

la vita come lotta

ma sa che insieme agli altri

si fa …

perché ne val la pena !

La Vie et Vera …

quelle combinaison

un partenariat ancré dans les émotions !

Vera la busy busy*

pour mille et une passion

dévore la vie et ses morceaux

avide de beauté

et de proximité

Vera…

la main tendue

de fille généreuse

sensible quand écoute

joyeuse quand propose

ses convictions si claires

Vera aux yeux si verts

capables de sonder

les zones un peu plus sombres

qui font trop mal au cœur

Vera …

l’amie entière

qui avale les défaites

et couvre la douleur

sa vie comme la mienne

ressemble à une lutte

mais elle sait foncer

sachant comme moi

que, sur , en vaut la peine !

*toujours occupée

Castiglione, 12 giugno 2016

Image de prévisualisation YouTube

 

 

8 juin, 2016

Madri-gal ?

Classé dans : 2016,Amicizia,Amore,Loufoque,Un peu de moi... — galatea @ 14:59
Image de prévisualisation YouTube

J’avais pensé

d’écrire, enfin, un madrigal

de raconter en vers Ah, Ah !

disons aussi Beh !

voir Ceh… Céh..

et un final encore en Beh!

l’histoire d’amour que j’ai caché

depuis longtemps en

vers pas longs…

juste octométriques

Mais j’ai un manque assez évident

de mots subtils, de fantaisie

et de l’envie …

de tout vous dire

Alors, j’écris

de vers plus courts

des galatéens

mauves de tendresse

pauvres de césures

laissant couler entre les lignes

du méfiant humour ordinaire

et la promesse de jamais tenter

la route des rimes et de poèmes

pour érudits , savants crémiers

13001246_1176170169083046_8593143471830405963_n

 

31 mai, 2016

Hortus Conclusus

Classé dans : 2016,Amicizia,Amore,In italiano,Les autres,Liens,Life,Un peu de moi... — galatea @ 10:48

e878c2c87aaf2cbc027f5bdf2930992f

 

Mettiamo un limite alle strafusioni

teniamo intatte le rare convinzioni

non sempre quell’Altro

vuol dire comunione

Aspetto che passi

il tempo delle offerte al ribasso

e delle scorciatoie senza impegno

aspetto che torni più chiara

quell’acqua che imbeve tutti quanti

formando degli alieni

satolli d’egoismo

e di cinismo senza fondo.

 

Mettons une limite
aux « hyperfusion »

Gardons intactes
nos convictions rares :
l’Autre n’est pas souvent
l’ami qui nous guette à bras ouverts
pour une réelle communion

J‘attends que passe
ce temps haï
des offres à la baisse et des raccourcis
où rien n’oblige
rien nous engage

J‘attends, là
dans mon hortus conclusus*
que redevienne claire
l’eau qui imprègne
nos pauvres fibres d’humains
mais aliens inconnus
gonflés de Nous
et de cynisme semé au vent

 

Image de prévisualisation YouTube

27 mai, 2016

Cynisme désertifieur

Classé dans : 2016,Journal,Racconti/nouvelles,Un peu de moi... — galatea @ 14:43

 

543598_144305925703220_700344868_n

 

On peut avoir une personnalité assez forte et pourtant rester perméables aux influences au moins comme état d’âme.

Les lieux d’échanges virtuels plus ils sont grands, assez fréquentés, plus comme une grande ville ils permettent l’anonymat et l’irresponsabilité de qui veut rester non reconnaissable.
Les lecteurs, les contributeurs l’influencent réciproquement et créent, quoique localisés, des tendances qui accueillent ou excluent. 

Tous les groupes ont de la force. 
Même si juste pour la longueur d’un post et des commentaires reçus, on peut tous avoir la sensation – ineffable- d’être parti d’un ressentir plus générale qui conforte et fait disparaître une solitude qui coûte trop chère.

Mais les mots, les idées qu’ils véhiculent, ne sont pas des « produits » sans effets secondaires: il y a les mots qui font germer espoir, confiance, ouverture, générosité et…compréhension mais aussi des mots, en vers bien disciplinés et ciselés ou juste mauvais, qui désertifient la conscience des humains. 
Une vision négative des relations entre les individus, un misogynie mal cachée de désir ou une mysandrie, objectification de l’homme, camouflée de libération de la femme, font jaillir, à profusion, de l’eau tiède qui coule depuis longtemps et qui rien apporte à la modification, en mieux, des rapports entre les humains.

21 avril, 2016

SettimOre

Classé dans : 2016,Amicizia,Amore,In italiano,Life,Un peu de moi... — galatea @ 17:56

 

unnamed

 

 

Divoro

sempre le mie settimane

allungo

il passo per afferrare il tempo

lui mi presenta

un conto assai salato

di negligenze e rotoli arruffati

Una miriade di mie passioni

attende stanca l’ora propizia

per stendere magie

e srotolare come foglie d’aria

le costruzioni ancora un po’ legate

al mondo intorno e alla segreta intimità

Il tempo scappa

forse intimorito da troppe voglie

legate intorno a un dito

come diamanti di una breve vita

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

12345...21
 

Adorable Rencontre |
juno39 |
Du polar à lier |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Instantanés littéraux d'Afr...
| Réflexions pédagogiques par...
| Abandons