Galatea Belga Broderies

Bienvenue sur mon blog . Un peu de ma vie mais pas nécessairement le plus essentiel…

4 octobre, 2011

Piccoli tentativi…

Classé dans : Amore,Autunno,Journal,Life,Racconti/nouvelles — galatea @ 22:34

 Piccoli tentativi... dans Amore echelo10

 

 

 

Forse il tocco lento e sapiente delle dita che percorrono i sentieri emotivi del tuo corpo possono darti sollievo.

Le mani calde che si fermano a percepire le tue tensioni , le barriere di rigidità che crei senza sosta per proteggerti dal mondo .

Poi rassicurato dal contatto, lentamente, il tuo corpo si riapre, ricominci a respirare senza blocchi, senza ansietà.
Mani generose, braccia avvolgenti un respiro gradevole e amico e tu, cerchi , come un cucciolo impaurito calore, rifugio , certezza.

Al mattino, lasciamo le nostre case trincee per andare a lottare per posizionarci, mantenere il nostro posto tra gli altri.

Qualche uppercut . dei colpi mancini… una botta alle spalle , sgambetti , fili tesi per farti cadere senza scampo, un mezzo sorriso, un lampo di paura che cogli negli occhi del vicino , poche parole , rare ammissioni di una fragilità comune e diffusa.

Andiamo nella mischia a muso duro, tesi , le rare vittorie sono , quasi sempre , una sconfitta , una conferma che è cosi difficile stare e cooperare insieme agli altri senza dover stabilire constantemente la propria diversità , la propria superiorità , peggio, la propria indifferenza.

La pausa…..
il momento creativo, per allontanarsi un instante dal campo di battaglia.
Lanciare qualche illusione per aria , sperando che ne raggiunga una simile e che coaguli formando un embrione di speranza , un tentativo ripetuto milioni di volte dall’uomo che finisce quasi sempre in aborto, spontaneo.

Il ritorno al porto , lontani per qualche ora dalle zone di scontro…

Piccoli tentativi di riequilibrarsi, qualche fallimento. Strategie che funzionano a singhiozzo: niente in questo mondo è garantito.
Creatività , disponibilità a reinventarsi , una fiducia per ricercare ancora una volta la strada verso quel santo Graal dell’Unità , della simbiosi , della fiducia , dell’attrazione condivisa, dell’amore.

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

3 octobre, 2011

Provincia belga …poesia del lunedi 1 & Tu…

Classé dans : Amore,Autunno,In italiano,Life — galatea @ 21:46

Provincia belga ...poesia del lunedi 1 &  Tu... dans Amore callig10

Un po’ Padania

un po’ Far-west

e in sospensione un gran polverone

Mol è una fornace

e quest’estate ancora mordente

perde le foglie ma

non sembra  morente

Sulla cerniera blanda

di una frontiera piatta e sabbiosa

girano in bici storditi e felici

ragazzi e anziani dall’aria   sorpresa

Ottobre  mostra dei contorni sbavati

e offre trepido degli strani languori

suggeritori

di altri ritmi

di altri fervori…

Anch’io rapita da questa insolita

insolazione

credo di essere in un’altra dimensione

e trovo veri quei segni che

mi ridisegnano lacrime antiche

e l’emozione di un gran miraggio fuori stagione…

**********

Tu…

Solo la nostra vicinanza- equilibrata- ci permette di vivere gioiosamente…entrambi…

E ‘ una realtà.

29 septembre, 2011

Murmures e Evaporazioni…

Classé dans : Amore,Autunno,Life — galatea @ 13:26

Murmures e Evaporazioni... dans Amore water_10

Image de prévisualisation YouTube

De ses silences

tu entends de loin

seulement les non

et ses absences créent des déserts

Sa voix est trop faible

et doit se taire

les jeux de rôle

sont pour elle bannis

Là , où relui

sa belle lumière

elle  coupe aveugle

et  ses élans élague

pour se sauver

Un pas

deux pas…

leurs pas  encore ?

Un coeur tremblant confiante l’espère…

*******************

Evaporazioni

Quando le brume del dubbio

evaporano

rivelano le nostre essenze

spoglie di tutto e di tutti

ma libere di ritrovarsi

nelle mie fibre

torna a fluire il gusto dolce della vita

essere

diventa ancora una poesia

di illusioni, di sogni e di metafore

che desidero realizzare

ogni istante accanto a te , con te

30 settembre 2011

25 septembre, 2011

Un vieux besoin

Classé dans : Les autres,Life — galatea @ 11:59

Un vieux besoin dans Les autres 111

Dans l’air je cueille
les changements du temps qui avance
d’autres desirs
et un vieux besoin
de simplicité

Je tisse le froid
d’un ciel limpide
pour recouvrir
avec elegance
mon ame qui
en solitude
encore danse

Image de prévisualisation YouTube

24 septembre, 2011

La vita è bella !

Classé dans : Amore,Life — galatea @ 12:14

La vita è bella ! dans Amore 34561_10

Image de prévisualisation YouTube

De mon coeur rebelle
tu connais bien  même les ruelles
et les coins sombres de tes étranges absences

De mes veinures
tu sais suivre  les tournures
et de ma sève tu peux deviner
ma gamme de rêves ou de mes attentes

Et  si mes yeux
te révèlent mon âme
mes mots sincères
te confirment encore mes états d’âme

Entre nous existe
bien dessinée
une route d’entente
naturelle, innée

Prodige de communion
je la parcours sans aucune crainte
la vie est belle quand ensemble on la chante

Hasselt , 21 settembre 2001

20 septembre, 2011

Cranciurie !

Classé dans : Life,Loufoque — galatea @ 20:03

 Cranciurie ! dans Life tumblr10

Image de prévisualisation YouTube

MoTs et lettRes AsSasins

En suRsaut revEillée

pAr une Grosse O  poiNtée

je Me trouVe alors voiR

d’Ailes qui se carEssent foLles

Fées molles toutes en l’Air

et desSeins de méGères

Je reCours sans perdre temPs

à ma  riMe pour un Bang

Je la lance cOmme en traNce

conTre la pRemière qui aVance

Deux,  trois Rois Nez-Menés

d’un  grand sceptre d’ébène doués

ne sOnt pluS sur leur trônE

Affaiblis  et Etourdis ils RegarDent

ils vaguent aUtour des  âMes

cOmme damNées Dans les Flammes

En Vie comPte et, plus en baS.

Un  DeSade dans son Frac

sEmble  éMu même Con fus

A ce PoinT le déSespoiR

me Fait prRndre ma Belle plUme

Mais je Doigt encore foRt appuYer

pOur Vraiment evitEr   de ellPdielle  pasSer

coMme

nouVelle m’ ARTyriAile

N.B. Cauchemar ancien retrouvé aujourd’hui…

Image de prévisualisation YouTube

17 septembre, 2011

… , ( / ) ; … ? … !!

Classé dans : Amore,Life — galatea @ 13:05

 

 ... ,  ( / ) ; ... ? ...  !! dans Amore modigl10

 

 

 

 

 Image de prévisualisation YouTube

 

Six heures quinze la nuit s’épuise

fait sa valise et laisse à l’aube

la tache lourde de faire entrevoir

un peu d’espoir,un doux présage

 

Six heures trente

de la fenêtre

je vois la ville

encore endormie , encore tranquille

et les drapeaux

qui toujours baillent

leur condition de célébrants

sans conviction

 

Six heures quarante

le réveil chante

je l’ai battu

mes yeux ouverts

une nuit debout

faire mes plans

trouver d’autres buts

-Couper la taille

de mon ego?

-Mincir mes formes

puis les sculpter?

-Trouver les mots pour éditer

mon book des rêves et le partager ?

-Être sérieuse ou sulfureuse ?

-Laisser tomber les questionnements ?

-Vivre d’instinct , passionnément ?

 

Six heures cinquante

une ombre fouille

mes midinettes

Tout est normal

Je peux partir pour

un’ autre étape de mon chemin

pour un’ arrivée sans claques

ni gloire

 

 

11 septembre, 2011

Direction Nord

Classé dans : Life — galatea @ 18:25

Direction Nord dans Life direct10

 

Direction Nord

 

 

L ’Autoroute du Soleil, langue noire infinie, je la dévore, je l’engloutis.Encore une fois, cette nuit de septembre, parcourant de nouveau des kilomètres de distance, trait d’union de béton, point de suture pour mondes qui s’attachent très mal, je n’ai pas besoin de contrôler les chiffres, le nombre de kilomètres parcourus: c’est le parfum des oléandres qui devient fade, trop faible et l’île qui redevient juste un phare distant qui me disent: 150 kilomètres …
L’air est frais et les effluves âcres de la mer se transforment, peu à peu, en goût âpre de chêne en traversant les Apennins.

Sur cette route sud-nord mon coeur est de plomb, rempli de sentiments qui s’opposent.

En quittant la Sicile, j’ai chaque fois la sensation de sortir de l’embrasse d’une mère et mes larmes semblent dire que je ne pourrai vivre loin d’elle si vive, si envoûtante dont les malies me font oublier ses changements d’humeurs, son indolente beauté.

Vous le savez? L’Italie est belle … si différente, si émouvante. Chaque région est un petit monde qui émerveille par sa végétation, ses collines qui entrent dans la mer, ses vieilles maisons entourées de tours de ciment et une lumière-douceur qui contourne toute la péninsule et la rend unie.

La musique de Radio Italia m’emmène en avant et en arrière de mon temps. Nostalgies tendres, moments noirs refont surface au passage des chansons.
Je chante aussi, la chanson facile, les mots qui touchent, le refrain mantra.

Mille kilomètres … la nostalgie, le sentiment de culpabilité deviennent légers, un voile qui couvre et caractérise mais sans déranger.
Et s’ouvre la porte d’une nouvelle inspiration …: la vie qui tourne et fait ses danses sur d’autres scènes, avec d’autres acteurs ….

2500 …kilomètres, je suis arrivée, mes clés en main pour ouvrir une autre maison, pour commencer une autre saison …dans la continuité et sans déraison.

 

 

Vague ètoile…

Vague étoile qui flâne
Je ressens…juste un souffle d’air tiède qui dans l’air se répand , comme un drap de soie mauve très légère , effleurante.

Et vois-tu là , devant toi , la plume libre, voltigeante ?

Elle flâne , sereine…insouciante tel un nuage que le jour rend pale , transparent , imprenable comme un rêve quand on est relaxés, confiants…

Suspendue au dessous de mes journées, c’est ta voix qui résonne .
Douce , vive et enfin harmonieuse…

Shhh…
C’est à partir de septembre que ta vie
Va reprendre sa belle robe
Couleur joie, noir-fini
Shhh….
Laisse aller tes angoisses dans l’oubli

 

8 août, 2011

Un doigt découvre les rondes heures

Classé dans : Amore,Les autres,Life,Loufoque — galatea @ 14:47

Image de prévisualisation YouTube

 

Un doigt découvre les rondes heures

Un vu , vu , vu
Autour du monde
Et je recolle de grands morceaux de
Ma vie un peu folle
Un point , du com
Et d’un vieil amour
L’effige étrange s’ attache au mur
Mon azerty cache un peu de qwerty
Et lorsque je tape
Souvent je brouille
Passé , présent et des brins de future
Qui se mélangent dans mon plat du jour
Je pars souvent
Glissant sur mes doigts
Fouillant rêveuse
Contrées inconnues
Gagnant mon pain avec des liens
Faciles ,poignants , toujours Italiens
Un peu perdue , toujours rêveuse
Je trouve lacs de sensibilité
Étangs étranges , parfois troublés
Rivières qui coulent pleines d’amour
Montagnes de neige
Froides et insecures
Je trouve au clic volcans en éruption
Déserts arides sans végétations
Mais dont le charme est une damnation
Et puis déserts d’âmes confuses , sans évolution
D’où je m’en sors vraiment très vite
Et sans aucune belle émotion
Enfin je trouve des Jaiquedemain qui valent rien
Dont les béliers sont ridicules
Pauvres instruments de maîtrèsses en chaleur
Et d’un esprit moqueur et savant
Qui fait semblant d’oublier les scrupules

6 août, 2011

Le vent en poupe…

Classé dans : Amore,Life — galatea @ 15:15

Le vent en poupe... dans Amore medusa10 

 Image de prévisualisation YouTube

Le vent en poupe
Je reste ancrée, bateau incapable
De suivre les courants

Pointus icebergs
Engendrent un Arctique
Où déceptions mélancoliques
Demeurent profondes
Se font conspiques

Comme une chanson
De Leonard Cohen
Ma vie est un mélange de miel
Et poison
Crée des meduses
Translucides et charmeuses
Ombrelles simples
aux piqûres dangereuses

Mais toi ,tu es là
Toujours sur la scène
Tes fils d’amour qui bondent
Surprennent et
Enveloppent comme un réseau de
Admirable protection
Contre les maux qui tuent
Et abondent

1...2526272829
 

Adorable Rencontre |
juno39 |
Du polar à lier |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Instantanés littéraux d'Afr...
| Réflexions pédagogiques par...
| Abandons