Galatea Belga Broderies

Bienvenue sur mon blog . Un peu de ma vie mais pas nécessairement le plus essentiel…

31 mai, 2016

Hortus Conclusus

Classé dans : 2016,Amicizia,Amore,In italiano,Les autres,Liens,Life,Un peu de moi... — galatea @ 10:48

e878c2c87aaf2cbc027f5bdf2930992f

 

Mettiamo un limite alle strafusioni

teniamo intatte le rare convinzioni

non sempre quell’Altro

vuol dire comunione

Aspetto che passi

il tempo delle offerte al ribasso

e delle scorciatoie senza impegno

aspetto che torni più chiara

quell’acqua che imbeve tutti quanti

formando degli alieni

satolli d’egoismo

e di cinismo senza fondo.

 

Mettons une limite
aux « hyperfusion »

Gardons intactes
nos convictions rares :
l’Autre n’est pas souvent
l’ami qui nous guette à bras ouverts
pour une réelle communion

J‘attends que passe
ce temps haï
des offres à la baisse et des raccourcis
où rien n’oblige
rien nous engage

J‘attends, là
dans mon hortus conclusus*
que redevienne claire
l’eau qui imprègne
nos pauvres fibres d’humains
mais aliens inconnus
gonflés de Nous
et de cynisme semé au vent

 

Image de prévisualisation YouTube

24 mars, 2016

Des autres je t’aime

Classé dans : 2016,Amicizia,Amore,Les autres,Liens,Life,Un peu de moi... — galatea @ 15:12

Clematis-montana

Distraite, épanouie ?

Je ne me souviens plus
si j’ai demandé du plus ou de l’encore
mais j’ai perçante la photo de moi
de mes entrailles, de mes passions
marais féconds
trop solitaires dans leur impasse

Une *clematis
fleure de montagne
s’enracina sur le rebord d’une tristesse
et, là, encore elle bourgeonne
mystique essence
présence intime
qui m’accompagne
comme un vrai amour

*clématite

Image de prévisualisation YouTube

6 mars, 2016

Un brin de tendresse de l’inconnu

Classé dans : 2016,Amore,Liens,Life,Un peu de moi... — galatea @ 21:32

 

Image de prévisualisation YouTube

 


Un dimanche de mars
sans trop froid, sans soleil
des visions, des instants illuminations
spots de vies et d’ailleurs

Un dimanche, long jour
étrange mélange de recherches
de réponses sans attaches
des brisures hors du temps

Un dimanche de quiétude
et de mots sans censure
mots collants , douce levure
dans une vie envoûtée dans les draps
de la tendresse, de l’orgueilleuse évidence
mais promesse à un besoin de rupture 

17 février, 2016

Mammouth-graphie

Classé dans : 2016,Liens,Life,Tristes,Un peu de moi... — galatea @ 17:48

3

 

 

 

leur bla, bla, bla au téléphone
presque infini
et les couloirs d’un bâtiment
sans bruissements
sans ombre de vie

pn se surprend que tu as vécu
que toi aussi
dans quelque lieu
de cette planète
tu as souri, mangé..donné
tressé des fils, des filaments
des relations
et que tes chants harmonisés
sont lueur , espoir
d’un autre corps
d’un tas d’amis

la plaque esquiche
une fois, trois fois
tu es un mammouth en extinction
on se surprend
que tu es vivant

les bla, bla, bla
du simple causer
et toi qui file
un noeud qui pousse
et devient larmes
vague qui lèche, qui te soulage
devant la mer…

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

10 février, 2016

Le Ciel ? un Plafond !

Classé dans : 2016,Amore,Les autres,Liens,Life,Un peu de moi... — galatea @ 19:06

Il ne faut pas oublier que l’obsession des femmes
(plus généralement des femelles)
est justement de tout faire pour plaire aux mâles,
et pour cela elles savent
justement entretenir leur obsession.



et je croyais …qu’on avait fini
d’être arrivées sur la plaine douce
que le momentum était parfait
que les montagnes…
c’était bannies
et que notre souffle
aucune vague pouvait étouffer
sans nos permis

j’avais oublié
que je suis femme
être en chemin
sur une route encore longue
et ses virages
pas bien connus

j’avais oublié
que l’ennemi
c’est encore l’humain
celui qui a omis
que la nature nous a fait deux
ou même quatre
sans interdits
mais que chacun se récompense
sans être soumis

le ciel est bas
presque un lourd sol
et sur nos têtes est suspendu
mais le jour viendra
de l’ouverture sans maîtres des senses
sera le temps du vrai amour
sans plus plafond
à ciel ouvert

les consentants
ont leurs contrats
pour tous les autres
je signe simple:
de la tendresse
tonnes d’envies
et le plaisir- pur- partagé
sans être esclaves d’un homme creux

Image de prévisualisation YouTube

1 février, 2016

Lassie reine… Pour une femme qui a du chien.

Classé dans : 2016,Amicizia,Les amis poètes,Les autres,Liens,Life,Un peu de moi... — galatea @ 11:34

pivet01

Lassie reine… Pour une femme qui a du chien.
Ishtar
Date de l’envoi : 2016-01-31 14:44:49



Je n’ai pas l’intention
De t’écrire un poème,
Les rimes, c’est pour l’amour
Ou les grandes tristesses

Les mots que j’utilise
Tu les connais si bien
Et parfois mieux que moi.,
C’est con, mais c’est comme ça.

Il y a des rencontres
Qui se font l’air de rien
Sans même qu’on calcule
Et qui nous font du bien.

Elles durent un moment,
Autant que nécessaires
S’ancrent dans la durée.
Ou partent avec le vent.

Nous n’aurions jamais pu
Nous rencontrer, enfants,
Trop de choses nous séparent,
Le milieu et les ans.

Mais les années passant
En curieuses du monde
On accueille les autres
Tout en les observant.

Et je t’ai observée,
Comme toi, semble t-il…
Un intérêt mutuel,
Un soupçon de méfiance…

De la compréhension
Et beaucoup d’autres choses
Qui arrivent comme ça
Quand on ne cherche pas.

Tu ne me liras pas
Sans doute jusqu’au bout ;
Tu n’aimes pas quand c’est long,
Enfin… je me comprends…

Ma douce amie tu es
Jolie comme un bonbon,
Je t’apprécie autant
Que le cidre breton.


Ce texte est la propriété de Ishtar Tous droits réservés 
©
Visitez La Passion des Poèmes - http://www.lapassiondespoemes.com

23 janvier, 2016

De l’Audace et du Lisse – Aubepin des Adrets

Classé dans : 2016,Les amis poètes,Les autres,Liens — galatea @ 9:26

turner-1878-folio-antique-hand-col-print.-ulysses-deriding-polyphemus-[2]-29234-p 

Sens, sillage,
inconnu rivage,
pairle médian du blason
d’Homère.
Au dénouement
de mes passages,
j’observe l’églant
de tes hommages
gonflé de patine.
Blancs seings
de l’audace et du lisse,
ouverts aux outrages
tout étonnés.
Pleine lune ou lys,
déesse stylite,
tu l’auras effleurée,
ma berge.

Souffle long
et regard à l’envers,
je te laisse filer,
sur l’onde, à l’horizon,
où me pousse également
ton zéphyr qui expire
au creux de mon oreille.
Nous pleurons, nous rions :
tu es belle, épanouie.

Aubépin des Ardrets, Ithaque, en janvier 2016 

20 janvier, 2016

Una giornata particolare

Classé dans : 2016,Les autres,Les classiques,Liens,Life,Un peu de moi... — galatea @ 17:18
Image de prévisualisation YouTube

 

Tout est ordinaire

ce 20 janvier froid et nuageux

 

J’affiche aux murs

mes maintes espoirs

mes brins d’union

mes offres aux dieux

du monde virtuel

 

Tout est ordinaire

meme le loup qui me cotoie

il a perdu l’esprit d’antan

ou il se maquille comme un ami ?

 

Tout est ordinaire  ce jour d’hiver

le froid qui pique

l’envie de croire

 

1 janvier, 2016

Preferiamo vivere in « nero  » ?

Classé dans : In italiano,Journal,Liens,Life,Un peu de moi... — galatea @ 22:49

 

 

DSC00834

 

 

Il primo giorno dell’anno, con tutti i rituali e le attese che si creano in ognuno di noi, finisce anche per diventare anche il giorno dei bilanci e della voglia di cambiamento, non solo a livello personale, ma anche come esseri che facciamo parte di famiglie, di comunità.Leggendo alcuni post, qui su Castel Leone, la sensazione di melanconia che mi ha pervaso in questi giorni è diventata quasi autentica tristezza. Anch’io come Rosalba , Maria Carmen vedo ancora una volta ripresentarsi un fenomeno molto diffuso : la scarsissima partecipazione dei tanti , le lamentele di tutti e la voglia di cambiare -davvero – le cose di pochi. Ogni volta che mi capita di condividere questo genere di riflessioni tra i castiglionesi- ma anche altrove- una delle risposte che ricevo è : troppi impegni , non riusciamo a conciliare vita lavorativa e familiare con altro …Stasera io mi chiedo: come può qualsiasi villaggio, paese, città , nazione… diventare più vivibile, sviluppato e generatore di futuro se i suoi abitanti non mettono a disposizione -ciascuno di loro – un po’ del proprio tempo, sapere, creatività, entusiasmo e generosità ? In fondo, le nostre società prosperano grazie al contributo economico di ogni abitante , attraverso le tasse , più o meno pagate, secondo i nostri redditi… Ma allora, da un punto di vista sociale, della cooperazione , dello stare insieme per goderci dei momenti sereni e di festa o per migliorare le cose che non vanno attraverso la consultazione, la riflessione comune…siamo forse tutti degi esseri sociali che amano vivere  » in nero  » ??? cioè senza mai contribuire ?? Spero proprio di no e auguro a tutti un nuovo anno , felice, bello e anche responsabile …:-)

18 décembre, 2015

Le reve trahi-nouvelles

Classé dans : 2015,Liens,Life,Non classé,Racconti/nouvelles,Un peu de moi... — galatea @ 9:50

treeinfog

 

 

 

 

Image de prévisualisation YouTube
12345
 

Adorable Rencontre |
juno39 |
Du polar à lier |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Instantanés littéraux d'Afr...
| Réflexions pédagogiques par...
| Abandons