Galatea Belga Broderies

Bienvenue sur mon blog . Un peu de ma vie mais pas nécessairement le plus essentiel…

12 mai, 2017

Qualcosa ci inventeremo ( in costruzione )

Classé dans : 2017,Amicizia,Amore,In italiano,Liens,Life,Un peu de moi... — galatea @ 15:36
Image de prévisualisation YouTube

13 mars, 2017

Azur de plomb

Classé dans : 2017,Amicizia,Amore,Les autres,Liens,Life,Tristes,Un peu de moi... — galatea @ 22:24

Azur de plomb dans 2017 17264610

Un ciel gris sicilien
suffoque l’azur poudré habituel
et ma tête , volcan éteint d’idées
saisit un vers passager
pour l’envoyer à mon Manitube

J’essaye
avec une pince d’ironie consequentiale
de tuer mon désarroi de saison
une longue saison
sans fin en vue

De la musique marteau
fracasse
mon récent entrepôt de tristesse
et je cueille ses débris
rélevant mon gant pour défier
la Nature puissante
qui avance,domine,  sans me connaître….

Image de prévisualisation YouTube

28 février, 2017

Anche nell’altro giardino…

Risultati immagini per erba vento

 

Un filo di  luna rischiara il giardino

e intanto piove

e soffia il vento

genius loci che cerca rifugio.

La mimosa è morta.

Cosi, all’improvviso

ha ignorato febbraio

e non ha più indossato

i suoi accenni di verde

promessa di un’altra primavera.

Il mandarino, afflitto

è impallidito e le sue foglie stanche

si staccano all’arrivo del nuovo giorno.

Sono sparite, marcite

le piante tropicali

quelle dalle foglie larghe

dal verde lussureggiante

presenza sensuale in un giardino

piuttosto monacale.

Restano, secolari, gli ulivi sentinelle

di un mondo che scompare

senza aver mai conosciuto lo splendore.

Abbonda. tra i muri in pietra

l’ignara erba vento

sinonimo di incuria e di abbandono

che regna sovrana insieme alle lucertole

e una  solitaria, nostalgica,  fallita .

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

3 janvier, 2017

Tra le trame degli alberi

Tra le trame degli alberi dans Amicizia

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Forse è meglio vederti

tra le trame degli alberi

un disegno sfumato

che ricopre tanti segni brutali

di un ‘incuria imperante.

Amo sempre guardarti

quando sono distante…

anche solo di una curva

o di qualche collina

che la sera fa ombra.

Sembri fatto di fatiche

coi colori imprecisi

di un amore mai svelato.

Quanti sono i tuoi amanti ?

Quelli pronti a cambiare

il programma di una vita

per vederti rifiorire

anzi, farti rinascere

con i segni decisi

di una voglia di viverti

e tenerti nel cuore ?

Quattro case e un budello..-

una chiesa vero simbolo

di un’altezza ideale

impossibile da raggiungere

senza gente consapevole

di un valore ideale.

Image de prévisualisation YouTube

18 juin, 2016

La croqueuse des mots

Classé dans : 2016,Amore,In italiano,Les autres,Liens,Life,Un peu de moi... — galatea @ 22:59

 

 

 

 

Comme des étoiles
en décomposition avancée
tes clins d’oeil
mots lumières stratégiques
me signalent constamment
ta présence
tes envies

Tes voltiges acrobatiques
coups de coeurs trop évidents
font du bruit
claquent fort
mais…
je note
classifie
hiérarchise
bureaucrate d’alphabets en émotion
ciselant la moindre virgule

Puis la pause
et ton silence de lecteur
met en ordre
ces données que je sauve
dans l’archive « Amours accomplis  »

 

 

Image de prévisualisation YouTube

31 mai, 2016

Hortus Conclusus

Classé dans : 2016,Amicizia,Amore,In italiano,Les autres,Liens,Life,Un peu de moi... — galatea @ 10:48

e878c2c87aaf2cbc027f5bdf2930992f

 

Mettiamo un limite alle strafusioni

teniamo intatte le rare convinzioni

non sempre quell’Altro

vuol dire comunione

Aspetto che passi

il tempo delle offerte al ribasso

e delle scorciatoie senza impegno

aspetto che torni più chiara

quell’acqua che imbeve tutti quanti

formando degli alieni

satolli d’egoismo

e di cinismo senza fondo.

 

Mettons une limite
aux « hyperfusion »

Gardons intactes
nos convictions rares :
l’Autre n’est pas souvent
l’ami qui nous guette à bras ouverts
pour une réelle communion

J‘attends que passe
ce temps haï
des offres à la baisse et des raccourcis
où rien n’oblige
rien nous engage

J‘attends, là
dans mon hortus conclusus*
que redevienne claire
l’eau qui imprègne
nos pauvres fibres d’humains
mais aliens inconnus
gonflés de Nous
et de cynisme semé au vent

 

Image de prévisualisation YouTube

24 mars, 2016

Des autres je t’aime

Classé dans : 2016,Amicizia,Amore,Les autres,Liens,Life,Un peu de moi... — galatea @ 15:12

Clematis-montana

Distraite, épanouie ?

Je ne me souviens plus
si j’ai demandé du plus ou de l’encore
mais j’ai perçante la photo de moi
de mes entrailles, de mes passions
marais féconds
trop solitaires dans leur impasse

Une *clematis
fleure de montagne
s’enracina sur le rebord d’une tristesse
et, là, encore elle bourgeonne
mystique essence
présence intime
qui m’accompagne
comme un vrai amour

*clématite

Image de prévisualisation YouTube

6 mars, 2016

Un brin de tendresse de l’inconnu

Classé dans : 2016,Amore,Liens,Life,Un peu de moi... — galatea @ 21:32

 

Image de prévisualisation YouTube

 


Un dimanche de mars
sans trop froid, sans soleil
des visions, des instants illuminations
spots de vies et d’ailleurs

Un dimanche, long jour
étrange mélange de recherches
de réponses sans attaches
des brisures hors du temps

Un dimanche de quiétude
et de mots sans censure
mots collants , douce levure
dans une vie envoûtée dans les draps
de la tendresse, de l’orgueilleuse évidence
mais promesse à un besoin de rupture 

17 février, 2016

Mammouth-graphie

Classé dans : 2016,Liens,Life,Tristes,Un peu de moi... — galatea @ 17:48

3

 

 

 

leur bla, bla, bla au téléphone
presque infini
et les couloirs d’un bâtiment
sans bruissements
sans ombre de vie

pn se surprend que tu as vécu
que toi aussi
dans quelque lieu
de cette planète
tu as souri, mangé..donné
tressé des fils, des filaments
des relations
et que tes chants harmonisés
sont lueur , espoir
d’un autre corps
d’un tas d’amis

la plaque esquiche
une fois, trois fois
tu es un mammouth en extinction
on se surprend
que tu es vivant

les bla, bla, bla
du simple causer
et toi qui file
un noeud qui pousse
et devient larmes
vague qui lèche, qui te soulage
devant la mer…

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

10 février, 2016

Le Ciel ? un Plafond !

Classé dans : 2016,Amore,Les autres,Liens,Life,Un peu de moi... — galatea @ 19:06

Il ne faut pas oublier que l’obsession des femmes
(plus généralement des femelles)
est justement de tout faire pour plaire aux mâles,
et pour cela elles savent
justement entretenir leur obsession.



et je croyais …qu’on avait fini
d’être arrivées sur la plaine douce
que le momentum était parfait
que les montagnes…
c’était bannies
et que notre souffle
aucune vague pouvait étouffer
sans nos permis

j’avais oublié
que je suis femme
être en chemin
sur une route encore longue
et ses virages
pas bien connus

j’avais oublié
que l’ennemi
c’est encore l’humain
celui qui a omis
que la nature nous a fait deux
ou même quatre
sans interdits
mais que chacun se récompense
sans être soumis

le ciel est bas
presque un lourd sol
et sur nos têtes est suspendu
mais le jour viendra
de l’ouverture sans maîtres des senses
sera le temps du vrai amour
sans plus plafond
à ciel ouvert

les consentants
ont leurs contrats
pour tous les autres
je signe simple:
de la tendresse
tonnes d’envies
et le plaisir- pur- partagé
sans être esclaves d’un homme creux

Image de prévisualisation YouTube

12345
 

Adorable Rencontre |
juno39 |
Du polar à lier |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Instantanés littéraux d'Afr...
| Réflexions pédagogiques par...
| Abandons