Galatea Belga Broderies

Bienvenue sur mon blog . Un peu de ma vie mais pas nécessairement le plus essentiel…

27 août, 2017

Vestiti

Classé dans : 2017,Amore,In italiano — galatea @ 21:07

 

Risultati immagini per dress paintings

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Quei vestiti scomparsi, troppo stretti o

fuori moda. Alterati contenitori di un Io

alle strette, quasi sempre fuori rotta.

Quei vestiti quasi uguali, mediatori

di una forma. Impassibili testimoni

di un ‘erranza contenuta

e di fughe di ritorno.

Quei vestiti…

che non hanno mai suonato

una nota sopra le righe

anche se hanno traspirato

mille rivoli di tristezza

e un fiume sotterraneo

di dolcezza e di allegria.

 

 

 

 

 

15 juillet, 2017

Ho fatto in tempo

Classé dans : 2017,Amicizia,In italiano,Les autres,Liens,Life,Un peu de moi... — galatea @ 11:21

 

 

Image de prévisualisation YouTube

12 juillet, 2017

L’Uomo di Esfahan

Classé dans : 2017,Amicizia,In italiano,Tristes,Un peu de moi... — galatea @ 16:39

373ca6c74dbf20fbadd6ecba4536bc95--islamic-architecture-architecture-interiors

Della tua Terra

delle  moschee blu

conservo il ricordo nella piastrella antica

e quei tappeti Qoms

su cui poter pregare

o tessere legami come facevi tu.

Di Esfahan la bella, sento   la nostalgia

senza aver mai bevuto

l’indigo  intenso,magico,  delle sue grandi cupole

quella bellezza ,che tu,  suo figlio esiliato

ti sei portato dentro.

Sei arrivato qui, Re, appassionato

di altre  comunioni

e siamo stati tanti

intorno alla quella tavola

ornata di autentico  servizio e amore senza pari.

Sei arrivato qui, Re  povero,  arricchito

da versi in lingua  araba e leggi inevitabili,  bagnate d’Infinito.

Ma eri uomo fragile

viandante, come gli altri

che  attraversa il mondo

protetto si dall’Alto

ma sempre bisognoso

di ascolto e tenerezza.

Non so in che percentuale

hai avuto e hai donato

ma so che oggi esisti

in forma addolorata

nel corpo mutilato , nei sensi torturati

e in quel sorriso intatto

d’ingenuo uomo nuovo.

Saprà la mia preghiera e quella di altri amici

ridarti nuova vita

rifarti fiamma viva

di un mondo da cambiare ?

Image de prévisualisation YouTube

10 juillet, 2017

L’ Amore esiste

Classé dans : 2017,Amore,In italiano — galatea @ 7:51

 

Image de prévisualisation YouTube

17 juin, 2017

En Marche, mais à Pas d’Oiseau.(in costruzione)

Classé dans : 2017,Amicizia,In italiano,Liens,Life,Un peu de moi... — galatea @ 18:23

 

 

Image de prévisualisation YouTube

26 mai, 2017

G92 ( Mia madre mi fa perdere il filo…)

 

Risultati immagini per baia di naxos paintings

 

 

 

 

Mia madre, ha ancora qualche

rigurgito di vita, ma non ricorda più

che cosa amava fare

Quando allo specchio vede

le  implacabili  macchie brune

formare ancora un viso

fugge lontano da quella donna

credendola  nemica.

Io…

la osservo stanca , seccando la mia linfa

confusa  tra  forme di esistenza diverse collegate

e con l’orgoglio

strano

di mantenere mobile il suo  corpo

che ha cancellato , ignaro

i giorni e  la sua storia.

I GRANDI  sono qui …

protetti, criticati a fare un non-so-ché

su un ‘isola puttana

appena verniciata e con i linfonodi

rigonfi  di problemi.

Brindiamo a questa terra, distratta

Primadonna che ama esiliare la sua  primavera,

lasciando qui le rughe e la tristezza austera

di donne come me , le madri sotto-spero.

 

 

 

12 mai, 2017

Qualcosa ci inventeremo ( in costruzione )

Classé dans : 2017,Amicizia,Amore,In italiano,Liens,Life,Un peu de moi... — galatea @ 15:36
Image de prévisualisation YouTube

5 mai, 2017

Clovis

Classé dans : 2017,Amicizia,Amore,In italiano,Les autres,Life,Un peu de moi... — galatea @ 20:40

 

Risultati immagini per cats under the moon photos

 

Image de prévisualisation YouTube
Peut-être c’est mieux
si je te parle de ma feline
et de ses nuits
sur un vieux mur de pierres noires.

Quand son amie
la lune, phare, fait son retour
elle regarde les champs des ombres
les oliviers aux branches lourdes
et entends les chiens, nerveux, aboyer
sans une raison
comme s’ils avaient des ennemis
dans leur maison.

Le soir, Clovis quitte la cour
et lente s’en va prendre sa place
de spectatrice sans compagnie
sans miauler ou s’endormir
comme ses amis.

Elle est superbe
sa silhouette se dessine bien
entre les ombres de mon jardin.
Belle déesse sans adorateurs
elle joue le rôle de la feline
qui ose dire aussi un « non »
et elle se chagrine à contre -jour
fauve ecartée
qui ne comprend ce que l’accable
ce que l’attire
d’une lune mutine et mystérieuse
qui certaines nuits
se lève haute
et sa magie autor répand.

 

 

Lo so che è meglio

che ti racconti della felina

che solitaria, sotto la luna

sta sopra il muro di antiche pietre

e guarda i campi, gli ulivi stanchi

e ascolta i cani latrare, assurdi

senza nemici da allontanare.

Lei, quando è sera

lascia il cortile, la compagnia

degli altri mici

e prende posa, quasi  superba

come una dea senza fedeli

che assume un ruolo di gatta “non”

e si addolora, in controluce

da solitaria che non comprende

cosa la strugge

cosa l’attira di quella luna

che tutta sola, nel cielo alta

intorno a lei la magia spande.

27 avril, 2017

Solitudes et encens

Classé dans : 2017,In italiano,Les autres,Life,Non classé,Tristes,Un peu de moi... — galatea @ 13:18

Risultati immagini per civita bagnoregio

Chaque fois on participe à un funeral, ici dans la vallée, et surtout dans ce coin où j’habite, on a la sensation que le monde est en train de finir.

Ma vision collective de la vie, me fait rejour autant que souffrir chaque fois des modifications arrivent aux gens que je fréquente.

Ce que je viens d’écrire en effet est assez faux.

Ici on respire le même air, on passe devant les mêmes collines, et, peut être, on regarde la même ligne bleue au fond de la vallée, pour le reste chacun de nous vit sa vie inconnue aux autres et influencées par des contacts qui habitent ailleurs, en ville, à Catane, à Taormina ou partout dans un monde fragmenté et si different comme dans mon cas .

Au funeral de Mme Sarina, il n’y avait pas de jeunes.
Ils ne participent plus, sauf si un parent est malheureusement passé ou est mort un jeune à cause d’un accident de voiture.

Les jeunes vivent leur longue jeunesse, souvent aidés pars leurs parents ou leurs grands-parents.

Ils ont les mêmes habitudes de boire de la vodka et fumer ou utiliser Internet ou leur Iphone comme tous les autres jeunes .
Iils détestent se retrouver dialoguer avec les adultes qui ont leurs volés leur futur et le plaisir de grandir.

Fuir, Fuir, possibilement à Londres est le rêve normal.
Des fois, les plus audacieux, croient vouloir vivre en Espagne, car c’est plus simple pour la langue, le climat

Personne ici se marie plus.
On voit des couples, formées il y a dix, quinze ans, mais les filles ont peur d’avoir un enfant, leurs compagnons préfèrent rester les sujets adorés d’une femme toujours appétissante, assez en forme et libre de sortir avec leurs amis.

Quand on se retrouve à un funeral, le seul rituel qui nous voit encore réunis comme communauté, on a la sensation d’un être une masse assez homogène de rugueux qui vont se passer le témoin dans quelques mois, année ?

Nos regards, presque éteints, montrent une insatisfaction différente pour chacun de nous mais égalitaire qui nous imbibe et nous passe le marque de M……i avec des racines inoubliables, mais en même temps des sans patrie, car tout ce qui nous aidait merveilleusement, à etre groupe humain qui savait vivre ensemble est désormais fini.

Désolée pour ce petit texte informe et sans une vraie logique.
Je n’ai plus le temps pour écrire dans une langue étrangère.
Tout autour de moi semble m’inspirer l’écriture, la poésie, mais, en même temps, tout semble éroder mes réflexions ou simplement quelques instants de magnifique solitude.

 

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

27 mars, 2017

La scavatrice

Classé dans : 2017,In italiano,Les autres,Life,Non classé — galatea @ 11:41

 

Risultati immagini per galya popova

E’ tutto qui

il tempo che mi dedico

due righe scritte  in fretta

senza  rimuginare

o prendere tempo per abbellire.

La vita è immensa

e io sto appesa

alla sottana della mia limitatezza

con gli occhi grandi

una voglia senza confini

e due mani

già indebolite

dal troppo prendere

ma senza pepite.

Scavo, ritento.

Forse il mio oro è nel cercare

e incontrare degli altri insani

con lo strano perché

 

Il est tout ici

le temps que je peux me consacrer

deux lignes écrites à la hâte

pas bien choisies

ou remaillées pour les embellir.

La vie est si belle

et je suis suspendue

à l’ourlet de la jupe de mes limites

avec de grands yeux

un désir sans frontières

et deux mains

déjà affaiblies

pour avoir trop pris

et sans trouver aucune pépite.

Je creuse, je creuse encore, l’espoir affaibli.

Peut-être que mon or est déjà ici

dans la rencontre de l’autre fou

chercheur lui aussi de l’étrange parce que 

Image de prévisualisation YouTube

 

12345...14
 

Adorable Rencontre |
juno39 |
Du polar à lier |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Instantanés littéraux d'Afr...
| Réflexions pédagogiques par...
| Abandons