Galatea Belga Broderies

Bienvenue sur mon blog . Un peu de ma vie mais pas nécessairement le plus essentiel…

5 décembre, 2010

E’ il 6 dicembre…

Classé dans : Amore,In italiano — galatea @ 9:14

E' il 6 dicembre... dans Amore secondatorre 

E’ il 6 dicembre…

Hai rinunciato

alla tua terra della libertà

dimenticandoti

Sei rinato

sempre innamorato

in un angolo di mondo

diverso e tormentato

Sei l’anima gentile

di un piccolo universo

dove tutto è unito

da vincoli d’amore

 

Tu sei costanza

une dolce presenza

la forza che sostiene

il nostro stare insieme

Tu sei dolcezza

e poi passione

tu sei amore e comprensione

l’amico stupendo e ammirato

l’uomo che non mi ha mai tradito 

23 novembre, 2010

Elle effleure ses doux ailleurs-Un jour dans la vie de…

Classé dans : Amore — galatea @ 8:28

 

Image de prévisualisation YouTube 

 

 Les longues branches d’une saule

désormais un peu jaunies

lentes effleurent le brun sol

sous l’effet de la faible brise

Elle écrit

contemple

ou rêve

ce matin d’un tard novembre

Un albatros immaculé

danse seul

un acteur sur la scène

de la cour immense et vide

du large bâtiment vitré


Quelques mots en italien

échangés pour faire plaisir

faire chauffer des souvenirs

de vacances au plein soleil

Dans sa tasse blanche épaisse

une concoction brûlante

noire

qui ressemble à un bon café

Elle effeuille à chaque coup

son album de pages rêves

aux couleurs d’un beau réel

Elle sourit en se souvenant

de belles voix

caresses tendres

sa douce chaîne de supports sages

Puis elle va distribuer

ses miettes ensoleillés

ses grains germes

molécules d’identités

 

Quand le noir se fait profond

elle rentre continuer

sa vie calme

qui coule lente

de longs  jours qui  rêvenversent

dans demains géant lagune

aux eaux calmes

mais dans la brume

17 octobre, 2010

La tua festa, senza noi…

Classé dans : Amore,In italiano — galatea @ 1:31

Image de prévisualisation YouTube

E’ il tuo giorno

ma non hai nessuno

di noi intorno

La tua festa

è una giornata tutta da solo

forse anche mesta

 Io vorrei

essere li nel nostro mondo

il paradiso che tu hai creato

per realizzare ogni mio sogno desiderato

Vorrei dirti quanto mi manchi

quanto e’ incompleto ogni momento

e la tua assenza che io colmo

con parole e gesti che fanno eco

al mio bisogno unico e completo

Buon compleanno, amore mio

un diciassette mi ha favorito

perchè tu sei il mio vero premio

la meravigliosa chance della mia vita

la luce che l’ha resa viva e infinita

17 ottobre 2010

********* 

E’ il 6 dicembre…

Hai rinunciato

alla tua terra della libertà

dimenticandoti

Sei rinato

sempre innamorato

in un angolo di mondo

diverso e tormentato

Sei l’anima gentile

di un piccolo universo

dove tutto è unito

da vincoli d’amore

 

Tu sei costanza

une dolce presenza

la forza che sostiene

il nostro stare insieme

Tu sei dolcezza

e poi passione

tu sei amore e comprensione

l’amico stupendo e ammirato

l’uomo che non mi ha mai tradito 

8 octobre, 2010

Fractals

Classé dans : Amore,Autunno — galatea @ 20:41

Fractals dans Amore fractal 

Image de prévisualisation YouTube

Je vis le présent
j’aime mon present
tu es le présent
de ce long printemps

L’hier
je l’ai oublié
il ya longtemps
c’ètait un automne
qui est duré tant

Moisanstoi?
je ne sais plus
où fragmenter
ce mot union
pour retrouver
les vienx confins
d’un toi
d’un moi

On est fusés
comme une crèature
a l’etrange facture
on est fractals
vivants
pulsants
changeantes visons
des emotions
de notre amour

6 octobre, 2010

Je fume

Classé dans : Amore — galatea @ 20:44

Encore des volutes un peu grises

qui chaudes, je souffle rêveuse

mes lèvres, en attente, écloses

je fais de ton geste habituel

un rêve, un transport sensoriel

Le goût de ta langue revient

il est un peu amer et pourtant

il sent de sensuel ,de piquant.

Mes yeux mi-clos, je reprends

ma vraie place qui est là

dans tes bras envoûtants

Assis sur un pré

ton corps chaud m’accueille

mon visage ta joue, en glissant, il effleure

j’arrive à tes lèvres impatiente,

j’adore leur goût un peu de tabac

et aussi ton parfum qui encore

je veux inhaler toujours enivrée

comme si attirée

par une essence vitale et divine.

14 maggio 2010

5 octobre, 2010

Réveil doré

Classé dans : Amore — galatea @ 15:05

Un vert volet laisse entrevoir

le frais bonjour de la lumière

Sur nos coussins d’amants heureux

glisse un rayon qui vient effleurer

paupières écloses tenant serrés

nos rêves galants de miel et éros

Un doux bisou, un regard ému

signe la fin d’une nuit exquise

Dernière étreinte,coquine et tendre

un bon café et son arôme

Ainsi démarre,sans crainte ni angoisse

un nouvel jour de notre vie

qui coule et passe

malgré l’amour… 

Réveil doré dans Amore toparrow 16 febbraio 2010

4 octobre, 2010

Quand l’Etna fume superbe

Classé dans : Amore — galatea @ 22:38

Quand l'Etna fume superbe dans Amore 5342268107f14acd4544bet 

 Un soleil en do majeur
rend le ciel trop éclairé
presque gris même fané

De la mer j’entends le coeur
quand ses vagues
ses artères
lèchent les rives
relaxées et régulières

Si j’arrête de penser
et immobile je dors
dans l’eau
je deviens partie intégrale
de cette mère primordiale

De mon corps lentement
évaporent vieux froids
gelées récentes

L’eau est une vitre transparente
qui mobile se dissout
Sur le fond toujours sournoise
l’Etna bouffe détachée
nos instants denses de vie
sont purs elle
presque éternelle
un banal battement de cils
une fumée sans conséquences

Sur une plage encore déserte
goutte de mer un peu séchée
quand l’intime mélancolie
resurface un peu insolente
je me noie pour m’annuler
devenir un tout entier

Si je laisse mon bouclier 

 

Quant au frais je médite
Une kyrielle de non-dits
Vient toujours me rendre visite
Allongée
Relaxée
Caressée
Par la bise venant de loin
J’abandonne
Confiante
Mon bouclier habituel
pour me faire assaillir
Par mes fantasmes et mon vécu
Ornement d’une vie
Bien vibrante et enrichie
De sensuelles belle malie
Les doux charmes Italiens

Des tendresses bien connues
Lestes libres et légères
Sur ma peau
Viennent défiler
Lentement
Sur le fond
Je revois comme danses enivrantes
De sinueuses bayadères
mes plus dingues envies d’hier

 

Quelques pas derrière moi…
J’ouvre les yeux enchantée
J’abandonne mes rêveries
Aucun besoin de simuler
Toi
Tu es là
Entièrement à moi
Et notre jeu peut continuer
03-08-2010

Autour du Béguinage

Classé dans : Amore,Autunno,Non classé — galatea @ 13:54

Comme toile de fond

un gris impitoyable
Des feuilles marrons résistent

tout en haut de l’érable
un rouge sombre impreigne

les vieux grands murs
des bastions du Béguinage

Rêveuse
Je déambule joyeuse
la tête en l’air rempli
et mon coeur bat
ivre de ce tour d’horizon

mon âme en transe
cadence mes pas sautelles

sur le pavé
je vois éclairer les géométries de son corps aimé
 

Magritte et moi

Classé dans : Amore — galatea @ 11:01

 Magritte et moi dans Amore hrblog_blackmagic_henri_mag

Image de prévisualisation YouTube

Certaines faims
demandent poèmes
Et j’aimerais les satisfaire
Mais
Ma nature
Ma faim de vie
Me font créer
Des vers étranges
Et suspendus
Entre le rêve et mon vécu

J’ai une palette des mots
Aux couleurs flamboyants
Qui bien trahissent
Ma verve exquise
Mon énergie

De bleu tendresse
Je recouvre mes toiles
Et des fleurs rouges
Je parsème mes canvas
Et leur lumière
Vraiment brillante
Rend une idée
De mes sentiments
Mais
J’ai une limite
Une vraie
Barrière
Entre l’envie et le réaliser
Et quand je joue
Faire l’artiste modèle
Je dois trahir
Pour rester fidèle

Piano piano

Classé dans : Amore,In italiano,Non classé — galatea @ 10:36

Piano, piano abbasso i veli
Che hanno ombrato la mia voce
Ho bisogno di sentire
L’eco delle mie parole

Sognatrice senza scampo
Ho imbrigliato la tua essenza
In un vaso di cristallo
E un profumo ho ancora
Del tuo amore di allora

I rimpianti , i desideri
Ii ho avvolti ,li ho soffusi
Della mia malinconia
Ricoperti con la seta e
Il calore del mio cuore
Per non farli morire

1...2021222324
 

Adorable Rencontre |
juno39 |
Du polar à lier |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Instantanés littéraux d'Afr...
| Réflexions pédagogiques par...
| Abandons