Accueil 2021 Mystère de Hubix Jee (Heak )

Mystère de Hubix Jee (Heak )

0
0
67

963312_3_m

Fleur de verre, au regard lumineux
Qui courbe les nuits de silence
Tu es née d’un étrange corps radieux

Image des transes perpétuelles
Aux champs dédaléens d’or
Tu es parfum d’art irréel

Mais, je dors depuis si longtemps
Que le soleil est dans ma main
Au reflet d’un ruisseau de sang

Je me nourri de pluie vocale
De milles pensées cosmogoniques
De plages blanches d’îles mentales

Dès l’horizon, tu viens converser
À la rosée, libre et sereine
Qui se dessine, entre les blés

C’est de mémoire que tu danses
Dans une faille temporelle
À l’orée des forêts immenses

Et je cherche encore ton empreinte
Dans l’humus et la chair
Au cœur d’un labyrinthe…

Hubix.

Image de prévisualisation YouTube

  • La grande muraglia

    Sei…sei, si, ancora sei la grande muraglia che protegge e confina e quella  forza che isti…
  • Evenos-temps rélatif

          Temps rélatif Mon coeur bat Trop de secondes Sur cette ligne chaque j…
  • Verso l’ignoto

      Navigare a vista è ora un’abitudine ma quando arriva il vento che forte ti so…
  • Accomodamenti

          L’insopportabile vuoto imposto ora è coperto con braccia rigide…
  • Ode à Léo (Éléonore)…Hubix Jeee

            Date de l’envoi : 2021-04-04 10:38:15 L’univers se…
Charger d'autres articles liés
  • Verso l’ignoto

      Navigare a vista è ora un’abitudine ma quando arriva il vento che forte ti so…
  • Accomodamenti

          L’insopportabile vuoto imposto ora è coperto con braccia rigide…
  • Ode à Léo (Éléonore)…Hubix Jeee

            Date de l’envoi : 2021-04-04 10:38:15 L’univers se…
Charger d'autres écrits par galatea
  • Verso l’ignoto

      Navigare a vista è ora un’abitudine ma quando arriva il vento che forte ti so…
  • Accomodamenti

          L’insopportabile vuoto imposto ora è coperto con braccia rigide…
  • Ode à Léo (Éléonore)…Hubix Jeee

            Date de l’envoi : 2021-04-04 10:38:15 L’univers se…
Charger d'autres écrits dans 2021

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Stanotte eri bella

  E ti ho sognata… con un insolito cappello nero e dei vestiti troppo seri e sc…