Accueil Non classé Rencontre avec des gens morts…Hubix-Jee

Rencontre avec des gens morts…Hubix-Jee

0
0
62

C’est juste un mauvais rêve, où je me vois
En tous ces gens, sans espoir, en corps las

De quoi parlent-ils donc?

Du tranchant de l’épée, au quotidien
Des morceaux de verres sous les pattes du chien

Je les écoute, en mutilant le jour
Juste un peu de sang mélangé à l’amour

La lumière se dirige d’elle-même sur leurs visages
Sourire vain – veine défaite – commérages

De quoi ont-ils besoin?

Je les entends ouvrir la porte du temps
Avec des mots qui naissent en noir et blanc

Au cimetière de l’avant-garde, ils pensent
À ce qu’ils ont perdu en procréant l’absence

Qu’ont-ils fait de leur vie?…

Hubix.

  • La grande muraglia

    Sei…sei, si, ancora sei la grande muraglia che protegge e confina e quella  forza che isti…
  • Evenos-temps rélatif

          Temps rélatif Mon coeur bat Trop de secondes Sur cette ligne chaque j…
  • Verso l’ignoto

      Navigare a vista è ora un’abitudine ma quando arriva il vento che forte ti so…
  • Accomodamenti

          L’insopportabile vuoto imposto ora è coperto con braccia rigide…
  • Ode à Léo (Éléonore)…Hubix Jeee

            Date de l’envoi : 2021-04-04 10:38:15 L’univers se…
Charger d'autres articles liés
  • Verso l’ignoto

      Navigare a vista è ora un’abitudine ma quando arriva il vento che forte ti so…
  • Accomodamenti

          L’insopportabile vuoto imposto ora è coperto con braccia rigide…
  • Ode à Léo (Éléonore)…Hubix Jeee

            Date de l’envoi : 2021-04-04 10:38:15 L’univers se…
Charger d'autres écrits par galatea
  • Sta zitta !

      e cerco ancora …parole amiche per distrarmi: inutile stizzirsi. A volte croll…
  • I giorni così…

        Avanti e indietro sul bordo  dell’insoddisfazione e nessun mare che la…
  • Quasi un filo di fumo

      Non è certo fumo di plastica no, non  è davvero   fumo nocivo ma solo segno di un f…
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Bipolare

    E io non sono la sfortunata… Eppure anch’io vorrei svanire esser…