Accueil 2019 Il cancello sul nulla

Il cancello sul nulla

3
0
244
Image de prévisualisation YouTube

Qualche nuvola si sfilaccia

felice

in un vortice di pochi istanti.

Chicchi neri scivolano tra le dita

dell’uomo che li accarezza

come pietre preziose attese per un anno.

La testa gira, l’Etna sbuffa

cambiando spesso direzione.

Dove sono ?

Quanti anni ho ?

Quanto tempo mi resta ?

La testa gira

ma non sono ubriaca.

Sono un piccolo nulla

stordito dalla vita

con troppi perchè

che sbarrano  i miei giorni

come un cancello posto sul nulla

***

Des nuages s’effilochent

heureux

dans un vortex de quelques instants.

Des grains noirs glissent entre les doigts

de l’homme qui les caresse

pierres précieuses attendues pour un long an

Ma tête tourne, l’Etna renifle

changeant souvent de direction.

Où suis-je?

Quel âge ai-je?

Combien de temps ai-je?

Ma tête tourne

mais je ne suis pas ivre.

Je suis un petit rien

stupéfait par la vie

avec trop de pourquoi

qui bloquent mes jours

comme une grille placée sur le rien.

Ottobre 2019

etna

 

 

  • La grande muraglia

    Sei…sei, si, ancora sei la grande muraglia che protegge e confina e quella  forza che isti…
  • Evenos-temps rélatif

        Temps rélatif   Mon coeur bat Trop de secondes Sur cette ligne chaque j…
  • Sleep walk

            …
  • Coabitazione di parole in scadenza

    Non osi dire. Per scaramanzia ? E immagino subito  un certo rimuginare. I passi falsi e la…
  • Dumià

    …puis j’ ai poli les mots-ruines et avec le vert d’un mince espoir j&rsq…
Charger d'autres articles liés
  • Sleep walk

            …
  • Coabitazione di parole in scadenza

    Non osi dire. Per scaramanzia ? E immagino subito  un certo rimuginare. I passi falsi e la…
  • Dumià

    …puis j’ ai poli les mots-ruines et avec le vert d’un mince espoir j&rsq…
Charger d'autres écrits par galatea
  • Insieme alle mie ombre

      Le foto riemergono, nuovi fantasmi che senza mistero facebook ripropone. E condivido, an…
  • Cry Band cover

  • Sauter sur le 2020

    Et après milles pauses, un milliard de peurs je retombe encore  sous le charme  calme d&rs…
Charger d'autres écrits dans 2019

3 Commentaires

  1. Anonyme

    9 octobre, 2019 à 23:52

    Il me faudrait une traduction française pour saisir tout le sens de ce poème. Merci.

  2. Françoise de Montdidier

    9 octobre, 2019 à 23:52

    Dans l’attente de la traduction, Maria.

  3. galatea

    10 octobre, 2019 à 13:16

    Comme j’ai dit à une autre lectrice le temps à ma disposition est insuffisant. Désolée :-(

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Les noeuds infinis

    Si je regarde la voûte claire dés mon village trop solitaire ma petitesse me…