Accueil 2018 With a little help from…

With a little help from…

0
0
39

File:Sandro Botticelli - La Carte de l'Enfer.jpg

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Avez- vous noté que -souvent- ceux qui aiment se specialiser dans la proposition des rimes érotiques, du désir et de la passion farouche ont besoin de support ?

Ils mélangent les termes de la luxure comme aguicher, enfoncer ourtrance…en s ‘appuyant sur le veto-imaginaire- des nonnes, de l’église, de l’enfer, en resuscitant l’idée de perversion, du vice, de la damnation, coûte ce qu’il en coûte.

Mais pourquoi ?

Où sont les nonnes , où est l’église dans leur vie, dans nos vies, et à quel mètre vont ils rapporter leur perversion ?

Franchement, j’ai quelque doutes à propos de ces passions formidables, elles me semblant juste des sollicitations physiques qui ne peuvent pas  » durer » , etre efficaces sans les bequilles mentales de la trasgression. Alors, peut etre ces auteurs specialistes de l’éros n’ont pas encore appris que le plaisir plus puissant est dans la réponse, l’accord de l’autre, dans l’envie et capacité de le connaitre, découvrir le plus possible dans son integralité .

Qui sait, malgré leur- plaisir- trombeté comme liberté absolue – il n’est rien d’autre qu’un besoin de triompher contre leur ennemi intérieur dont le pouvoir est absolu…

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par galatea
  • Summer tales

    A’ nouveau blonde -devine un peu pourquoi- je me retrouve entièrement plongée dans c…
  • Je suis dans ce monde mais je ne suis pas de ce monde

    Je ne me souviens plus en quel moment j’appris le goût si fort de cette came. J&rsqu…
  • En toutes saisons

    Un tableau  un peu coupé et la vie qu’on y peint est blanchie, presque rose. Chaque mot pr…
Charger d'autres écrits dans 2018

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Cloués à un tapis roulant

     Un tapis long , roulant direction infini                                             …