Galatea Belga Broderies

Bienvenue sur mon blog . Un peu de ma vie mais pas nécessairement le plus essentiel…

12 mai, 2017

Qualcosa ci inventeremo ( in costruzione )

Classé dans : 2017,Amicizia,Amore,In italiano,Liens,Life,Un peu de moi... — galatea @ 15:36
Image de prévisualisation YouTube

10 mai, 2017

Du silence pour vivre

Classé dans : 2017,Amore,Les autres,Life — galatea @ 18:15

18301507_10155316512203966_8988167599503081588_n

 

 

 

Avant
ce furent les éclairs, les tonnerres
prévisibles
les tempêtes de l’union
la chasse aux arcs- en -ciel
volages
la défaite des assomptions.

Tu n’etais pas un Napoléon
juste un homme sensible
avide de reconnaissance
et sincère par nécessité.

Les vides
dans les poches du coeur
la maladie de l’aparté
ont laissé entrevoir
dans le marécage
de ton cynisme boueux
l’être capable de voir
dans le noir
habile, quand imagine son futur.

Tu as su grimper
les montagnes du silence
et , maintenant
ta vie en solitude diffuse
l’écho de ta voix
qui atteint et,émeut, nous, les autres.

Image de prévisualisation YouTube

5 mai, 2017

Clovis

Classé dans : 2017,Amicizia,Amore,In italiano,Les autres,Life,Un peu de moi... — galatea @ 20:40

 

Risultati immagini per cats under the moon photos

 

Image de prévisualisation YouTube
Peut-être c’est mieux
si je te parle de ma feline
et de ses nuits
sur un vieux mur de pierres noires.

Quand son amie
la lune, phare, fait son retour
elle regarde les champs des ombres
les oliviers aux branches lourdes
et entends les chiens, nerveux, aboyer
sans une raison
comme s’ils avaient des ennemis
dans leur maison.

Le soir, Clovis quitte la cour
et lente s’en va prendre sa place
de spectatrice sans compagnie
sans miauler ou s’endormir
comme ses amis.

Elle est superbe
sa silhouette se dessine bien
entre les ombres de mon jardin.
Belle déesse sans adorateurs
elle joue le rôle de la feline
qui ose dire aussi un « non »
et elle se chagrine à contre -jour
fauve ecartée
qui ne comprend ce que l’accable
ce que l’attire
d’une lune mutine et mystérieuse
qui certaines nuits
se lève haute
et sa magie autor répand.

 

 

Lo so che è meglio

che ti racconti della felina

che solitaria, sotto la luna

sta sopra il muro di antiche pietre

e guarda i campi, gli ulivi stanchi

e ascolta i cani latrare, assurdi

senza nemici da allontanare.

Lei, quando è sera

lascia il cortile, la compagnia

degli altri mici

e prende posa, quasi  superba

come una dea senza fedeli

che assume un ruolo di gatta “non”

e si addolora, in controluce

da solitaria che non comprende

cosa la strugge

cosa l’attira di quella luna

che tutta sola, nel cielo alta

intorno a lei la magia spande.

 

Adorable Rencontre |
juno39 |
Du polar à lier |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Instantanés littéraux d'Afr...
| Réflexions pédagogiques par...
| Abandons