Galatea Belga Broderies

Bienvenue sur mon blog . Un peu de ma vie mais pas nécessairement le plus essentiel…

  • Accueil
  • > Archives pour février 2016

29 février, 2016

Marguerite nue

Classé dans : 2016,Amore,Life,Tristes,Un peu de moi... — galatea @ 12:11

 yellow_marguerites_E-789x800

Jour après jour
ses pétales se referment
pour garder l’immense
bagage de son vécu

En solitude
ses pétales se referment
mots sans couleurs
d’un langage inconnu

Elle va être
marguerite
dense
muette
nue

 

Giorno dopo giorno
i suoi petali si richiudono
per conservare il patrimonio
di tutta una vita

Nella solitudine
i suoi petali si richiudono
parole senza colore
di un linguaggio sconosciuto

E lei sarà
margherita
densa
silenziosa
nuda

 

The Trawlerman’s Song

Classé dans : 2016 — galatea @ 0:11
Image de prévisualisation YouTube

26 février, 2016

Accussi !

Classé dans : 2016,In italiano,Journal,Life,Un peu de moi... — galatea @ 14:21

24 février, 2016

Le lechement infini

Classé dans : 2016,Citazioni G. B. — galatea @ 11:13

Image de prévisualisation YouTubeLa poésie , entre autre …
fait communiquer quand est honnête et ne raconte pas juste le lèchement, infini , des oeuvres du temps qui fut; 
est une art décadente oui, mais aussi un moyen pour ne pas devenir totalement abrutis. 
Nous sommes nombreux à être constamment en contact et plus que jamais isolés, seuls. 
La poésie est une lettre ouverte à l’inconnu à laquelle, parfois, on répond.
g.b

 

20 février, 2016

Build

Classé dans : 2016,Amicizia,Amore,Life,Un peu de moi... — galatea @ 15:29
Image de prévisualisation YouTube

 

Costruire, aggiungere quel po’ che salda

e non mollare mai

le nostre distrazioni, il tempo

o l’odio che tracima

distruggono le fragili fusioni

le mille cose strane

che formano un insieme

che fanno resistenza

all’infinito andare

Costruire, tenere saldo il filo

di un’armonia spontanea

cercata con amore

Costruire, curare con ogni gesto

l’essenza che ci rende cosi speciali

-esseri umani-

 

 

bâtis,
ajoute encore un peu
le brin qui peut souder

bâtis,
jamais tu dois penser
ce match peut-être lourd
un jour abandonner

bâtis,
tu sais les distractions
le temps qui s’envole
la haine qui dépasse
dissolvent les ensembles

et ils deviennent juste un hier

bâtis,
malgré les mille et plus
raisons que chaque jour
te poussent pour aller

bâtis,
refait encore tes barrages
tes actes de résistance
à l’infini aller

bâtis,
tient fort ton fil serré
ton fil des harmonies
qu’à deux depuis longtemps
te font le jour bien vivre
la nuit , si tant rêver

bâtis,
avec tous tes gestes
et un souffle en plein air
l’amour profond et beau
qui fait de moi et toi
juste des humains

17 février, 2016

Mammouth-graphie

Classé dans : 2016,Liens,Life,Tristes,Un peu de moi... — galatea @ 17:48

3

 

 

 

leur bla, bla, bla au téléphone
presque infini
et les couloirs d’un bâtiment
sans bruissements
sans ombre de vie

pn se surprend que tu as vécu
que toi aussi
dans quelque lieu
de cette planète
tu as souri, mangé..donné
tressé des fils, des filaments
des relations
et que tes chants harmonisés
sont lueur , espoir
d’un autre corps
d’un tas d’amis

la plaque esquiche
une fois, trois fois
tu es un mammouth en extinction
on se surprend
que tu es vivant

les bla, bla, bla
du simple causer
et toi qui file
un noeud qui pousse
et devient larmes
vague qui lèche, qui te soulage
devant la mer…

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

12 février, 2016

La Luce del Silenzio

Classé dans : 2016,Amore,In italiano,Les autres,Life,Un peu de moi... — galatea @ 15:23

th

 

 

 

e quando la notte

bussa ai miei occhi

chiedo alla luce un gran silenzio

rigeneratore

e al mattino

non sempre è facile sapere subito

come trovarmi

tutta la notte veglio i miei sogni

poi li nascondo

per evitare che il nuovo giorno

me li ricopra di realtà

 

 

******

et quand la nuit frôle mes yeux

c’est à la lumière que je demande

un long silence

purificateur

mais le matin

n’est pas si simple pouvoir comprendre

où me chercher

toute la nuit

je veille mes rêves

puis je les cache

pour éviter

qu’un nouvel jour

vienne les habiller de réalité

 

q

10 février, 2016

Le Ciel ? un Plafond !

Classé dans : 2016,Amore,Les autres,Liens,Life,Un peu de moi... — galatea @ 19:06

Il ne faut pas oublier que l’obsession des femmes
(plus généralement des femelles)
est justement de tout faire pour plaire aux mâles,
et pour cela elles savent
justement entretenir leur obsession.



et je croyais …qu’on avait fini
d’être arrivées sur la plaine douce
que le momentum était parfait
que les montagnes…
c’était bannies
et que notre souffle
aucune vague pouvait étouffer
sans nos permis

j’avais oublié
que je suis femme
être en chemin
sur une route encore longue
et ses virages
pas bien connus

j’avais oublié
que l’ennemi
c’est encore l’humain
celui qui a omis
que la nature nous a fait deux
ou même quatre
sans interdits
mais que chacun se récompense
sans être soumis

le ciel est bas
presque un lourd sol
et sur nos têtes est suspendu
mais le jour viendra
de l’ouverture sans maîtres des senses
sera le temps du vrai amour
sans plus plafond
à ciel ouvert

les consentants
ont leurs contrats
pour tous les autres
je signe simple:
de la tendresse
tonnes d’envies
et le plaisir- pur- partagé
sans être esclaves d’un homme creux

Image de prévisualisation YouTube

Hi, I am a slut

Classé dans : 2016,Erotique,Life,Tristes,Un peu de moi... — galatea @ 16:09
Image de prévisualisation YouTube

4 février, 2016

Portraits Métynomiques

th

12
 

Adorable Rencontre |
juno39 |
Du polar à lier |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Instantanés littéraux d'Afr...
| Réflexions pédagogiques par...
| Abandons