Accueil 2015 2016 La candid(e)(r)ature

La candid(e)(r)ature

3
0
65

19927_734019463398527_7590052874735640717_n

Les raccourcis prolongent l’attente
les clairs annonces brûlent ton âme …

A trop montrer on perd aussi notre mystère
et toi, belle qui ose
sans le comprendre
tu te transformes
mais juste en « chose »

Veux-tu nourrir l’homme railleur
le mitrailleur de grandes promesses
vagabond accompli
qui sait fuir
quand l’attention et la dévotion
sont la prémisse ?

Mais joue encore
ta vie de pétale à la chasse du vent
des ombres chinoises
seront le don d’un grand future
sans la présence d’un vrai aimant

 

Image de prévisualisation YouTube

 

  • La grande muraglia

    Sei…sei, si, ancora sei la grande muraglia che protegge e confina e quella  forza che isti…
  • Evenos-temps rélatif

        Temps rélatif   Mon coeur bat Trop de secondes Sur cette ligne chaque j…
  • Il attend…in costruzione

  • Tel quel, sans rimes

      Deuxième semaine de presque liberté *ACCV. On commence à bouger comme il faut. Je v…
  • The lasting love

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par galatea
  • Quelle corde dell’Ego

      E lo chiamano cancro. Folle, denso di rancore. Grande nodo da sciogliere senza mani…
  • Last Christmas …Ciao Michael !

    Ricordi, ricordi quando bastava uno sguardo per cambiare d’umore e immaginavi quasi …
  • Leur Nuit est toujours sans Étoiles

    Affligée par une paresse de modification en pire je me balance entre les jours. Tout le ma…
Charger d'autres écrits dans 2016

3 Commentaires

  1. 010446g

    13 janvier, 2016 à 10:38

    joli!

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Incohérences

  2. galatea

    13 janvier, 2016 à 19:19

    merci et bon 2016 ! :-)

  3. galatea

    27 mars, 2020 à 21:18

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Quelle corde dell’Ego

  E lo chiamano cancro. Folle, denso di rancore. Grande nodo da sciogliere senza mani…