Galatea Belga Broderies

Bienvenue sur mon blog . Un peu de ma vie mais pas nécessairement le plus essentiel…

  • Accueil
  • > Archives pour octobre 2015

31 octobre, 2015

Santoreggia Repens

Classé dans : 2015,Amicizia,Amore,Autunno,Brevi,Les autres,Life,Un peu de moi... — galatea @ 15:33

 

 

 

 

 

Santoreggia Repens dans 2015 Santoreggiafioritura

 

 

Pas question de parfum, d’odeurs , des fois.

Le monde aérien, dépourvu de ce pouvoir primitif d’attraction ou répulsion, navigue, flotte ou entasse des émotions sans montrer le visage des vagues.

Pourtant on peut se retrouver plage de décombres, détritus sans en-vies et alors il faut quitter, chercher ailleurs un habitat différént…
galatea belga
 

 

19 octobre, 2015

Clumsy

Classé dans : 2015,Amore,Autunno,Liens,Life — galatea @ 20:16
Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

 

12107709_857766327677513_8200052091581292172_n

 

 

Ni en avant

ni en arrière

elle reste gauche

femme têtue aux bras ouverts

mais sans un oui profanateur

Sa vie est

rive accueillante

pour toutes les vagues

forme modifiable

pour la mer vie

et pour ses ombres

point de survie

Le vent d’octobre souffle ses envies

la rive écoute émue, étourdie

mais le silence est sa reponse

à l’appel du large

à la folie

 

 

 

 

15 octobre, 2015

Mithridatisation de Nos Vies

Classé dans : 2015,Citazioni G. B. — galatea @ 20:51

 

 

 

Mithridatisation de Nos Vies dans 2015 Monet-Ninfee

 

 

 

Le laid autour de nous ….

peut causer immunisation progressive de notre sensibilité et incapacité de le reconnaître

galatea belga 

13 octobre, 2015

La chanceuse sérieuse

Classé dans : 2015,Amicizia,Amore,Non classé — galatea @ 13:55

bb1c4884fe9e2c5af43d0bb1bf18bb1a51b5dfd6_original

 

 

Un silence etoffé

m’accompagne le long de ma route

Les  conversations infinies avec mes ombres

m’aident à avancer

à esperer la lumière

quand je virevolte , je tombe ou je voudrais

m’arreter…

 

Mélange de sagesse et fantaisie

je suis  la faible

qui deteste les chicaneries

l’invicible ancrée à ses racines

la chanceuse qui se balance serieuse

sur le precipice

 

 

 

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

12 octobre, 2015

Villa Médicis-Lacape

Classé dans : 2015,Le coin de Lacape — galatea @ 11:56
Villa Médicis-Lacape dans 2015 669761rome2015337

C’est une illustration de la liberté au féminin, la voilà dans la rumeur de la ville
prise aux pièges de ses stratégies, il fallait bien lui fixer un territoire.
Une invitation au voyage. La vérité de ses histoires est infiniment mystérieuse.
Elle débusque les marges illogiques, avec les oeuvres et la fréquentation de la pensée.
D’une vibrante authenticité et d’une très remarquable tenue, avec sa facture
juchée en couronne sur les cours et les auditions, capable de réunir le passé et le futur,
les images d’une culture, houspillant les sujets pour une fascination supposée sacerdotale.

Rome est à ses pieds, elle effleure le meilleur, j’aime son incontournable personnalité dans le
paysage, surtout près de l’ouverture où l’on peut y jeter ces bagages pour y créer des récits,
révélateurs d’une vérité, d’un chuchotement furtif, ceux qui ne seraient que des pierres ou
des édifices. J’aime sa mélancolie et ses émois, quand elle propose l’excédent, alors je glisse
sous ses draps, à la manière d’une lettre ou d’un mail, qui risquent de tout faire basculer
dans le cœur, afin de se confronter à l’ivresse du vol.

Accoudé au bar tu me souris, mon bel otage… !

12 0ctobre 2015

lacape

11 octobre, 2015

Ebluie par la nuit

Classé dans : 2015,Amore,Autunno,Life,Un peu de moi... — galatea @ 15:30
Image de prévisualisation YouTube

10 octobre, 2015

The way we do anything is the way we do everything.

Classé dans : 2015,Citazioni G. B.,Les autres,Life,Un peu de moi... — galatea @ 20:44

554641_208285139292305_1267532317_n

 

 

 The way we do anything is the way we do everything.

g.b.

 

8 octobre, 2015

Les couleurs de la fin

Classé dans : 2015,Autunno,Liens,Life,Un peu de moi... — galatea @ 20:56

 

 

Les couleurs de la fin dans 2015 bosco-10

 

 

 

Sur nos épaules
glisse la pluie d’un nouvel automne
et le brouillard maquille lent
nos ramures tremblantes
dans le silence

L’été fut vert
ivre de soleil
et sa splendeur a tout empreigné
de rouge profond et jaune vif
les feuilles dansantes
solitaires amies
d’un vent frôleur
qui pousse nos heures sur le déclin
vers un coin sombre
et vers l’oubli

San Marino, 7/10/2015

 

 

 https://www.youtube.com/watch?v=fz1Yp9DzEqQ

3 octobre, 2015

Le gagnant du festival « du va et vient  » (en construction )

Classé dans : Non classé — galatea @ 9:44

Le gagnant du festival

 

 

Image de prévisualisation YouTube
 

Adorable Rencontre |
juno39 |
Du polar à lier |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Instantanés littéraux d'Afr...
| Réflexions pédagogiques par...
| Abandons