Galatea Belga Broderies

Bienvenue sur mon blog . Un peu de ma vie mais pas nécessairement le plus essentiel…

  • Accueil
  • > 2015
  • > La culture « porno » et la sensibilité vers l’autre

15 avril, 2015

La culture « porno » et la sensibilité vers l’autre

Classé dans : 2015,Amore,Erotique,Journal,Les autres,Life,Un peu de moi... — galatea @ 16:37

482

 

La culture « porno » et la sensibilité vers l’autre
Galatea belga
Date de l’envoi : 2015-04-15 10:27:14

Extrait du règlement du site…
« Pour préciser la différence que nous faisons entre pornographie et érotisme : Un texte érotique est issue d’une recherche esthétique, qui fait appel à plus qu’une simple description d’une réalité crue qui pourrait se limiter aux organes génitaux. Il suggère plus qu’il n’explique une situation intime. Tandis qu’un texte pornographique ne met en scène que l’aspect physique du corps, un texte érotique joue avec la personnalité entière de l’individu. »

J’espère que en lisant ce titre personne soit devenu nerveux, agité ou adrenalitiquement prêt à …réagir.

Relaxez-vous …

Galatea a seulement envie de rigoler et de faire descendre de l’Olympe de la finesse des sens certaine production appelée érotique que quelque lecteur/lectrice (parait en effet qu’il y a une dizaine d’ero-worms qui viennent consommer leur snack érotique compulsivement, faisant sauter, fibriller le compteur du site 	La culture  )

Je suis une lectrice – irrégulière et sans formation-de la section érotique .
Je lis les ero-tiks car je crains , en effet, qu’on jour on va me faire une intervue pour un nouvel Report sur la sexualité apres la diffusion d’Internet ,
Que pourrais-je dire à la posterité si je suis capable de disserter seulement de mon expérience casanière ?
Ici, je me reinsegne-gratuitemment et sans gaspillage, lol. Chaque poème est un vrai manuel.
On apprend comment faire des pratiques impossibles , des contorsions multiples dont l’ hygiène apparaît forcée dans leurs séquence…et que nos yeux, dans les alentours d’un orgasme, deviennent comme un Speculum et peuvent nous faire voir et engloutir en meme temps. Wow !
Je ne sais pas comment utiliser la fonction langage trop explicite , alors, je n’ajoute d’autres détails.

Ce qui conforte aussi en lisant cette section- à la fois cri joieux des jouisseurs et juste pleurnichement hormonale, , est que ici on apprend la difficile art de gagner l’attention sexuelle d’un homme , d’une femme.
Je trouve ce côté franchement intéressant et,..utile.Tout ce qui peut contribuer à réduire la solitude , l’incompletude et le sens de frustrations comme être sexué est pour moi bienvenu.
Ici on « voit » que les poètes n’importe si rimeurs ou juste trop contemporains, et sans aucun laisse stylistique, ONT du CHARME.
Ils possèdent les belles manières, les sentiments, savent dans tous les passages du corps et des vers toujours tenir compte de l’entièreté de l’autre, d’eux et qui sait ? meme de l’amour…

Al Green – Light my fire

Nom du site

Laisser un commentaire

 

Adorable Rencontre |
juno39 |
Du polar à lier |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Instantanés littéraux d'Afr...
| Réflexions pédagogiques par...
| Abandons