Accueil 2014 Liquide

Liquide

3
0
109

Liquide
Ici et là
Je fais des petits barrages
Échos de la musique
Des jours mélodieux
Notes de mots
Sans la nuance bleu
Et je m’abreuve
Pour me remplir
De jours soleil
De la force du faire
Et d’un esprit
Qui fut le mien

32162_553454574675558_384425419_n

Liquida

qui e là

creo accenni di dighe

echi di musiche

note di parole

senza la sfumatura blu

e mi disseto

per riempirmi

di giorni di sole

della forza del fare

e di uno spirito

che fu il mio

  • La grande muraglia

    Sei…sei, si, ancora sei la grande muraglia che protegge e confina e quella  forza che isti…
  • Evenos-temps rélatif

        Temps rélatif   Mon coeur bat Trop de secondes Sur cette ligne chaque j…
  • Sleep walk

            …
  • Coabitazione di parole in scadenza

    Non osi dire. Per scaramanzia ? E immagino subito  un certo rimuginare. I passi falsi e la…
  • Dumià

    …puis j’ ai poli les mots-ruines et avec le vert d’un mince espoir j&rsq…
Charger d'autres articles liés
  • Sleep walk

            …
  • Coabitazione di parole in scadenza

    Non osi dire. Per scaramanzia ? E immagino subito  un certo rimuginare. I passi falsi e la…
  • Dumià

    …puis j’ ai poli les mots-ruines et avec le vert d’un mince espoir j&rsq…
Charger d'autres écrits par galatea
  • Nearer my God , to Thee

  • Visage

    A Toi, Ne Blesse… Ma bouche est sèche et les paroles ne sortent que de mon cerveau. …
  • Head Hunter-De la part de Mark

    Les fêtes enfin dans le tiroir, on peut commencer à réfléchir. Les semaines passées ont ét…
Charger d'autres écrits dans 2014

3 Commentaires

  1. galatea

    8 octobre, 2014 à 21:16

    Appelle-moi- Pseudonimous

    Lorsque tous tes désirs seront réalisés
    Et que tu n’auras faim de tout ce qui t’obsède,
    Lorsque tes amours fous ne seront plus remèdes,
    Alors appelle-moi, sur moi, tu peux miser.

    Fais que je sois peut-être ton dernier pari,
    Pour le prix de ta messe, je donnerai Paris,
    Et j’irai à confesse, pour tout te dévoiler,
    Et dévoiler ton âme, sous le ciel étoilé…

    Parie sur mon audace d’oser penser à toi,
    Tuer le temps qui passe, je le ferai pour toi,
    Surtout appelle moi et je suivrai tes pas.

    Tu n’a qu’un mot à dire, je serai à tes ordres,
    Moi, doux comme un agneau, pour toi, je saurai mordre,
    Mais n’attends pas que la vieille dame me fauche.

    8 ottobre 2014

  2. galatea

    10 octobre, 2014 à 16:42

  3. galatea

    28 mai, 2020 à 19:53

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Maria, tua madre

  Anche se porto proprio il suo nome, io quella nonna non l’ho incontrata mai. …