Accueil 2014 J’ai capitulé

J’ai capitulé

1
0
6

Difficile vivre dans un coin si petit , comme mon hameau, sans finir pour être influencés par les « moeurs » des mes amies.
Ici on est bien connectés entre nous, pour quelque raison ,et on se fréquente plus ou moins tous, même si souvent juste sur les pages de facebook…

Il y a presque quinze ans, mes amies, les super douée s dans la cuisine , ont acheté l’outil status symbole d’une ménagère : le Thermomix, appareil teutonique formidable qui semble transformer en wonderfemme la chanceuse qui le possède.

J’avoue d’avoir toujours souri devant les dettes de mes amies adorées , selon moi incapables de voir leur valeur réel (qui est sûrement là ) et qui ressentent le besoin de préparer leurs repas avec l’aide, stérilisé et absurdement précis d’un robot.

Chaque année le nombre des sacerdotesses du mixeur multifonctions est augmenté et en buvant un café dans les cuisines est devenu normal poser mon regard sur le symbole ultime d’une femme sicilienne encore traditionnelle mais habillée de modernité .
J’ai toujours préparé mes repas sans fanfares, ni sans faire les éloges de la qualité supérieure de mes préparations.

Je trouve insensé dépenser plus de 1000 € pour préparer des sublimes mayonnaises ou du lapin vapeur……..

Chaque fois je demande à mes amies pourquoi elles trouvent si extraordinaire « leur » Thermomix, elles deviennent presque mystiques – un peu comme ceux qui possèdent un Apple pour se comprendre- et me répètent que leur vie est différente depuis leur achat si fondamentale.
« Tu dois l’essayer , voir , on va faire une réunion avec le conseilleur » (horreur !!!).

Il y a trois jours, en chat , le message fatal.
-Sara vend son Bimby , utilisé pour les réunions à domicile pour …500 euro , es-tu intéressée ?
-Bien sur que oui, je cède cette foi !

Oui, car j’ai un faible pour le recyclage , pour les occasions.
Toute ma vie est parsemée de réutilisation et transformation en MIEUX de ce que je recycle.
Enfin mon motto n’est pas pour rien « Mon rêve est la réalité banale d’un autre  » car il raconte aussi l’histoire d’un fatal recyclage…
Reste à voir si je serai capable de m’adapter à l’utilisation sans fantaisie d’un outil qui me fera devenir ,dans la meilleure des hypothèses , comme mes amies.

Humm, je me souviens en cet instant de mes difficultés comme poétesse de gouttière, incapable de suivre les règles classiques de la poésie et alors , je comprends que je viens d’acheter un robot inutile que je ne serai jamais capable d’allumer.

  • La grande muraglia

    Sei…sei, si, ancora sei la grande muraglia che protegge e confina e quella  forza che isti…
  • Evenos-temps rélatif

        Temps rélatif   Mon coeur bat Trop de secondes Sur cette ligne chaque j…
  • train de vie

  • Lueurs de la nuit

    …et les nuits sont des nids larges couvoirs de feuilles envies tendres branches souvenirs …
  • With a little help from…

        Avez- vous noté que -souvent- ceux qui aiment se specialiser dans la proposi…
Charger d'autres articles liés
  • train de vie

  • Lueurs de la nuit

    …et les nuits sont des nids larges couvoirs de feuilles envies tendres branches souvenirs …
  • With a little help from…

        Avez- vous noté que -souvent- ceux qui aiment se specialiser dans la proposi…
Charger d'autres écrits par galatea
  • Nearer my God , to Thee

  • Visage

    Quand l’un est l’autre Porte franchie, à peine un grincement, la voie est libr…
  • Head Hunter-De la part de Mark

    Les fêtes enfin dans le tiroir, on peut commencer à réfléchir. Les semaines passées ont ét…
Charger d'autres écrits dans 2014

Laisser un commentaire

Consulter aussi

A’ la recherche du Saint Graal de la sincèrité- Alla ricerca del Santo Graal della sincerità

A ‘ la recherche du saint Graal de la sincérité Compulsive besoin de se cacher créer…