Accueil 2014 Flou et Brouillard crocheté

Flou et Brouillard crocheté

0
0
37
397501_634744966571544_432382156_n
Flou

…pourtant ma vie
n’est pas à pleurer
beaucoup de beige
du rose pastel
des couleurs vives
et une douce musique
qui fait apaiser

Juste une agrafe
mal recourbée
laisse entrouvert
un peu de moi qui reste nu
quand je me tourne
te demandant de nous figer
dans ce monde flou

Brouillard crocheté

Les sombres silences
sont des « non » clairs
des vagues à l’âme
qu’on cultive fiers

Les mots qu’on tisse
sont rideaux sceptiques
dont le brouillard
vient crocheter
en attachant
le désespoir du jour

Hasselt-2 mai 2012- « Crokusvakantie »

 

Flou et Brouillard crocheté dans 2014 toparrow Signaler
Si visi amari, ama.Le Prince …oh le Prince…
  • La grande muraglia

    Sei…sei, si, ancora sei la grande muraglia che protegge e confina e quella  forza che isti…
  • Evenos-temps rélatif

        Temps rélatif   Mon coeur bat Trop de secondes Sur cette ligne chaque j…
  • Harte&Garter

        Everything was real and that’s enough, you have to know. Being a survi…
  • Per troppo amore

    Restiamo superficiali. 0ramai, anche il nostro tempo sta per finire. Non è più l’ora…
  • Stonecutters

      Sur le nuage coule de miel, inattendu. Sont-ils des anges les autres autour? Ansi surpri…
Charger d'autres articles liés
  • Harte&Garter

        Everything was real and that’s enough, you have to know. Being a survi…
  • Per troppo amore

    Restiamo superficiali. 0ramai, anche il nostro tempo sta per finire. Non è più l’ora…
  • Stonecutters

      Sur le nuage coule de miel, inattendu. Sont-ils des anges les autres autour? Ansi surpri…
Charger d'autres écrits par galatea
  • Nearer my God , to Thee

  • Visage

    Quand l’un est l’autre Porte franchie, à peine un grincement, la voie est libr…
  • Head Hunter-De la part de Mark

    Les fêtes enfin dans le tiroir, on peut commencer à réfléchir. Les semaines passées ont ét…
Charger d'autres écrits dans 2014

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Ascolta…

  sono davvero tante le porte che ad una, ad una sto richiudendo infine senza ripensamenti…