Galatea Belga Broderies

Bienvenue sur mon blog . Un peu de ma vie mais pas nécessairement le plus essentiel…

30 août, 2013

Entretien- Manutenzione

Classé dans : 2013,In italiano,Life — galatea @ 20:06

10537384_834455846572665_3092455240462060606_n

Nella mia testa ?
troppe emozioni
tutte vitali 
tutte collegate
e sulle note di una canzone
ecco apparire quei lunghi  anni
i tanti ieri
tutti farciti di indimenticabili parole
o versi usa e getta
di una sola stagione
Nella mia testa ?
folla di  immagini
alcune chiare
altre sbiadite 
quasi una sfida
per la mia memoria
già sul cammino della destrutturazione
Nella mia testa ?
solo una gran confusione
io che avrei  bisogno
di appena un  gesto
per confermare il mio cammino
la mia direzione

*****

Dans ma tête ?
trop d’émotions
toutes essentielles
toutes branchées
et sur les notes d’une chanson
voilà mes ans
mes nombreux hiers
tous remplis de mots inoubliables
ou versets jetables
d’une seule saison

Dans ma tête ?
une foule d’images
certaines claires
d’autres fanées
presque un défi
pour ma mémoire
sur le chemin de la décomposition

Dans ma tête ?
juste du désordre
et moi qui cherche
tes yeux, mon guide
et un petit geste
pour confirmer mon chemin frêle
ma direction

La version originelle est en italien

27 août, 2013

Scirocco

Classé dans : Non classé — galatea @ 16:33

26 août, 2013

Schtroumpfette et ses Cours de M(o)u(s)se

Classé dans : Non classé — galatea @ 12:54

Schtroumpfette anxieuse
Se réveille heureuse
Et à six heures
est déjà prête pour réviser
ses cours de mousse et de cuisine
qui font des cœurs remodelés

Elle sautille
entre fourchettes
petites cuillères et Azerty
pendant que Harry aboie confus
et ses amis aussi poilus
miaulent en chœur
comme une famille où le bonheur
est un chant parfait
pour faire sortir le déjeuner

Petite Schtroumpfe
A des passions
Et ses regards sont souvent longs
Elle est penseuse
Quand la Belle d’hier
Demande encore
Si après dimanche vient samedi
Et sa jeune Sirène parle trop vite de son futur

Puffetta* a
des fils à suivre sans confusion
et veut tisser de belles trames
dont les couleurs ont l’harmonie
d’une toile aimée et complétée
avec les touches d’une âme
sincère qui connaît bien
la gratitude et la dévotion

* Schtroumpfette en italien

21 août, 2013

Et si le vent pouvait me suivre..&. l’amour poème

Classé dans : Non classé — galatea @ 17:11

Pfuiiiiii
Enfin je flotte
Dans l’air humide de ma conscience

En solitude, c’est bon parfois
Fuir bien loin de la plaine aride
Des mots nuages si cotonneux
Et du sabir des mièvres coqs

Mon temps, tu sais, est fort précieux
Et je préfère le dédier
À qui sait voir une direction
À qui désire réaliser
Un certain rêve de communion
Je laisse , alors, tes lieux futiles
Nommés , je crois, Sal-on the Mot

Et si le vent pouvait me suivre
Dans mes contrées
Il pourrait voir mes jours si pleins
de joie de vivre et de liberté!

18 août, 2013

10 agosto sulla baia

Classé dans : Non classé — galatea @ 19:32
Sulle acque scure della baia 
la lune disegna una tremula 
via di fuga 

A destra, l’Etna sonnecchia 
forse annoiata 

Dal piano bar arrivano 
discreti , accenti stranieri 
imbevuti di stupore 

Piovono, come stelle cadenti 
angosce e responsabilità 
che non saranno 
rispedite ad alcun mittente 

Il tempo ha verniciato 
quell’aria un po’ stressata 
quasi une charme infido 
che nasconde una bambina 
per sempre chiusa dentro 
che fugge , impreparata 
seguendo della luna 
la strada mugginosa 

Brouillon auto

Classé dans : Non classé — galatea @ 10:39

14 août, 2013

Guidata dal vento

Classé dans : Les autres,Life,Un peu de moi... — galatea @ 11:54

 

Risultati immagini per vento di notte

  • Il suffit d’appuyer sur la pédale

    et joyeusement descendre

    le long des courbes en spirale de la colline habituelle

    Avec un brin de folie

    je remire la mer bleue

    qui semble attendre

    l’arrivée d’une gourmande de la vie

    et de quelques défis

    Les courbes sont nombreuses

    et le vent de la nuit

    rafraîchit les affres

    faisant resurgir le désir de m’immerger

    demain et puis encore

    dans cette terre mythique

    peut-être pour voler

    entre le ravin et le sublime

    sur les contradictions et les vacillements imparables

    d’une île débordante d’humeurs et d’ illusions

     

    version originelle

     

     

    Qualche tocco appena sul pedale

    e allegramente scendo

    lungo la spirale di curve della solita collina

    Con un pizzico di follia

    ritorno verso quell’azzurro mare

    che sembra aspettare

    l’arrivo di una ingorda di vita

    e di qualche stupida sfida

    Le curve sono tante

    e il vento della notte

    rinfresca dalle angosce

    facendo riaffiorare la voglia di restare

    domani e poi ancora

    in questa terra mitica

    magari per volare

    tra l’orrido e il sublime

    sulle contraddizioni e le insolubili fatiscenze

    di un’isola debordante di umori e di illusioni

 

Adorable Rencontre |
juno39 |
Du polar à lier |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Instantanés littéraux d'Afr...
| Réflexions pédagogiques par...
| Abandons