Accueil Amicizia Un an glisse vers la courbe de l’eternité

Un an glisse vers la courbe de l’eternité

1
0
82

 

On peut la voir majestueuse
S’emmêler à ses pas
On peut la voir
Radieuse refléter autour de lui
Son pouvoir de blancheur
Couleur oubli
Elle s’appelle mélancolie

D’un regard il signe
l’ivresse de son âme parmi les cimes
D’un regard il montre
L’échec du combat envers l’ennui

Et ses nuits …
sont longues veilles attendant
la lumière belle
d’une tendresse aube-nouvelle

Quand le bruit d’un copie et colle
Aurore pale de cet hiver
Fait glisser le trente-et-un
Vers la courbe de l’infini
Des flocons lumière-caresse
Tourbillonnent autour de lui

En passant
Elle cueille au vol
Les jours beaux et les émotions cadeaux
Et un souffle est suffisant
Pour pousser vers l’an passé
Les dégâts des moments désabusés

31 décembre 2012

Image de prévisualisation YouTubeUn an glisse vers la courbe de l'eternité dans Amicizia 301112_396823147038831_1168225429_n-224x300

  • La grande muraglia

    Sei…sei, si, ancora sei la grande muraglia che protegge e confina e quella  forza che isti…
  • Evenos-temps rélatif

        Temps rélatif   Mon coeur bat Trop de secondes Sur cette ligne chaque j…
  • Il attend…in costruzione

  • Tel quel, sans rimes

      Deuxième semaine de presque liberté *ACCV. On commence à bouger comme il faut. Je v…
  • The lasting love

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par galatea
  • Ci devi credere (The tenants )

        I sandali sono di  Bata e il  vestito blu a pois comprato da New Look. Lo sc…
  • Non importa dove

    Ci sono blessings che arrivano per caso e che -coscienti- riusciamo a mantenere. Ci sono l…
  • Per fortuna, posso ringraziare !

    Ti svegli incerta, con tutte le rondini di mille primavere e le acque scroscianti di un pi…
Charger d'autres écrits dans Amicizia

Un commentaire

  1. Anonyme

    1 janvier, 2013 à 22:54

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Dietro il muro

  Anche un cappello può  celare l’insofferenza del mio corpo in pena o lo stanc…