Accueil Amore Grimpant l’echelle qui conduit à ton ciel…

Grimpant l’echelle qui conduit à ton ciel…

2
0
87

Grimpant l'echelle qui conduit à ton ciel... dans Amore contem10

Image de prévisualisation YouTube

Encore en marche

on recommence…

je sors jouer  mes   quatre cartes

même sans  gagner

Le souffle d’octobre

fait danser les feuilles

et ce matin

la pluie les baigne les colle au sol

De cette vie

j’ai décidé

d’aimer tout

les jours plus sombres

ou pleins de lumière

et les passages

des toutes les saisons

n’importe s’ il fait plus froid

ou  si on  ressent les ronces   piquantes

Ma balançoire

je la fais osciller pour continuer

un peu en avant

puis encore en arrière

Dans ce milieu

si plein d’attirances

je fais mon jeu  , je fais ma danse

souvent ravie

des fois en larmes

prête à saisir les maintes échelles

qui comme appâts tombent du ciel…

Tressée de fils multicolores

la tienne est là qui ondoie visible

et je la grimpe

malgré les feuilles qui me font glisser

malgré le vent qui me fait chanceler

Pour un instant je veux monter

voir ton nuage et te parler

et de ton âme

le doux  secret enfin devoiler

****

Ancora in marcia

si ricomincia

Il respiro di ottobre fa volare le foglie

che stamattina la pioggia bagna

e incolla al suolo

Lancio le mie quattro carte

e che importa  vincere

Di questa vita

io ho deciso

di amare tutto

i giorni scuri

come quelli luminosi

e il passaggio  di ogni  stagione

Che importa se ora fa più freddo

o se le spine le  sento  pungere

La mia altalena continua a oscillare

un po’ in avanti

poi  indietro ancora

In questo luogo cosi attraente

faccio il mio gioco e la mia danza

spesso felice

tante  volte affranta

ma sempre pronta ad afferrare

le tante corde che fan salire

che come esche  piovon dal cielo

Tutta intrecciata di bei  colori

vedo la tua e io mi arrampico

malgrado le foglie che mi fan scivolare

malgrado il vento che mi fa vacillare

Per un instante voglio salire

sulla tua nuvola per poterti parlare

e della tua anima il dolce segreto

infine svelare

 ottobre in italianowma dans Autunno

  • La grande muraglia

    Sei…sei, si, ancora sei la grande muraglia che protegge e confina e quella  forza che isti…
  • Evenos-temps rélatif

          Temps rélatif Mon coeur bat Trop de secondes Sur cette ligne chaque j…
  • Verso l’ignoto

      Navigare a vista è ora un’abitudine ma quando arriva il vento che forte ti so…
  • Accomodamenti

          L’insopportabile vuoto imposto ora è coperto con braccia rigide…
  • Ode à Léo (Éléonore)…Hubix Jeee

            Date de l’envoi : 2021-04-04 10:38:15 L’univers se…
Charger d'autres articles liés
  • Verso l’ignoto

      Navigare a vista è ora un’abitudine ma quando arriva il vento che forte ti so…
  • Accomodamenti

          L’insopportabile vuoto imposto ora è coperto con braccia rigide…
  • Ode à Léo (Éléonore)…Hubix Jeee

            Date de l’envoi : 2021-04-04 10:38:15 L’univers se…
Charger d'autres écrits par galatea
  • Verso l’ignoto

      Navigare a vista è ora un’abitudine ma quando arriva il vento che forte ti so…
  • Accomodamenti

          L’insopportabile vuoto imposto ora è coperto con braccia rigide…
  • Ode à Léo (Éléonore)…Hubix Jeee

            Date de l’envoi : 2021-04-04 10:38:15 L’univers se…
Charger d'autres écrits dans Amore

2 Commentaires

  1. Patrick

    17 octobre, 2011 à 23:28

    C’est bien Lilia de faire preuve d’optimisme dans sa quète d’amour.

    A bientôt

    Patrick

  2. galatea

    18 octobre, 2011 à 0:53

    Merci Patrick …sans espoir on tue meme les amours plus puissants…
    L’amour entre deux êtres nait spontanément, au moins c’est ça que je crois, mais pour le faire vivre il faut LUI faire confiance et le cultiver…

    lilia

Laisser un commentaire

Consulter aussi

La montagne