Galatea Belga Broderies

Bienvenue sur mon blog . Un peu de ma vie mais pas nécessairement le plus essentiel…

12 novembre, 2010

Ce fut ainsi que je devins terrible meurtrière

Classé dans : Loufoque — galatea @ 20:53

                         

 Image de prévisualisation YouTube

Ce fut ainsi que je devins habile meurtrière

Il y a longtemps , c’etait l’ été
Quand les cigales faisaient fre fre
Que j’ai egorgés mes troubles affreux

Ce fut très simple
Et sans témoins
Je pris des rêves et un peu de folie
Et je tuait mes morosités

J’ai mon armoire
Rempli d’ennuettes*
Mes stupides ennuis
Transformés en squelettes

Parfois je sens
Leur mauvais odeur
Alors je flingue comme une killer
Vraiment seriale
Mes gros soucis
Mes pensées ferales

Un Cher-log-homme
Semble flairer parmi
Mes tombes , mon passé meurtrier
Mais j’ai mon mauve
Qui le fait arrêter

J’ai une vie pleine de remèdes
Je trouve leur vers
Parfois en rime, souvent délaissés
Car je ne sais pas compter mes pieds

*Ennuettes -néologisme

Une réponse à “Ce fut ainsi que je devins terrible meurtrière”

Laisser un commentaire

 

Adorable Rencontre |
juno39 |
Du polar à lier |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Instantanés littéraux d'Afr...
| Réflexions pédagogiques par...
| Abandons