Accueil Non classé Lorsque je viens…

Lorsque je viens…

0
0
49

Image de prévisualisation YouTube 

Lorsque je viens pour

tes vers savourer

je retrouve mes mots

brodés ciselés

comme une écho

de mon âme

qui résonne en la tienne

En lisant je parcours

ton voyage mental

je ressens avec toi

l’émotion d’une rencontre

fait de correspondances

de profondes assonances

Nos deux vies si distantes

se retrouvent en fréquence

et vibrant dans nos mots

elles laissent une trace invisible

mais aux effets bien tangibles

Personne peut démontrer

que tu es entré dans ma vie

et pourtant ton absence

modifie mon existence

car sans ta douce présence

j’ai comme  l’impression

d’être flamme à la faible  chaleur

d’être femme au terni bonheur

  • La grande muraglia

    Sei…sei, si, ancora sei la grande muraglia che protegge e confina e quella  forza che isti…
  • Evenos-temps rélatif

          Temps rélatif Mon coeur bat Trop de secondes Sur cette ligne chaque j…
  • Verso l’ignoto

      Navigare a vista è ora un’abitudine ma quando arriva il vento che forte ti so…
  • Accomodamenti

          L’insopportabile vuoto imposto ora è coperto con braccia rigide…
  • Ode à Léo (Éléonore)…Hubix Jeee

            Date de l’envoi : 2021-04-04 10:38:15 L’univers se…
Charger d'autres articles liés
  • Verso l’ignoto

      Navigare a vista è ora un’abitudine ma quando arriva il vento che forte ti so…
  • Accomodamenti

          L’insopportabile vuoto imposto ora è coperto con braccia rigide…
  • Ode à Léo (Éléonore)…Hubix Jeee

            Date de l’envoi : 2021-04-04 10:38:15 L’univers se…
Charger d'autres écrits par galatea
  • Sta zitta !

      e cerco ancora …parole amiche per distrarmi: inutile stizzirsi. A volte croll…
  • I giorni così…

        Avanti e indietro sul bordo  dell’insoddisfazione e nessun mare che la…
  • Quasi un filo di fumo

      Non è certo fumo di plastica no, non  è davvero   fumo nocivo ma solo segno di un f…
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Hindira

  Comme souvent lorsque je t’ai lu j’ai cru entendre une tristesse déjà c…