Accueil Non classé Mes clichés de l’automne

Mes clichés de l’automne

2
0
90

Image de prévisualisation YouTube

Les clichés de l’automne

qui se collent à ma peau
Et la brume d’un regard
qui me voile son monde

La langueur d’un vent
qui balaye affaibli
les débris d’une saison
sans fruits sans raison

Et j’écris puis j’efface
des mots prose sans pose
leurs musique est finie
dans les plis plus intimes
découvrant les fausses notes
d’une absurde symphonie

J’ai adouci et lentement
essuyés mes anémiques vers

gonflés d’humeur noire
pour laisser seulement
tes sons doux mon amour

28 ottobre 2010

  • La grande muraglia

    Sei…sei, si, ancora sei la grande muraglia che protegge e confina e quella  forza che isti…
  • Evenos-temps rélatif

          Temps rélatif Mon coeur bat Trop de secondes Sur cette ligne chaque j…
  • Verso l’ignoto

      Navigare a vista è ora un’abitudine ma quando arriva il vento che forte ti so…
  • Accomodamenti

          L’insopportabile vuoto imposto ora è coperto con braccia rigide…
  • Ode à Léo (Éléonore)…Hubix Jeee

            Date de l’envoi : 2021-04-04 10:38:15 L’univers se…
Charger d'autres articles liés
  • Verso l’ignoto

      Navigare a vista è ora un’abitudine ma quando arriva il vento che forte ti so…
  • Accomodamenti

          L’insopportabile vuoto imposto ora è coperto con braccia rigide…
  • Ode à Léo (Éléonore)…Hubix Jeee

            Date de l’envoi : 2021-04-04 10:38:15 L’univers se…
Charger d'autres écrits par galatea
  • Sta zitta !

      e cerco ancora …parole amiche per distrarmi: inutile stizzirsi. A volte croll…
  • I giorni così…

        Avanti e indietro sul bordo  dell’insoddisfazione e nessun mare che la…
  • Quasi un filo di fumo

      Non è certo fumo di plastica no, non  è davvero   fumo nocivo ma solo segno di un f…
Charger d'autres écrits dans Non classé

2 Commentaires

  1. Didier Clavien

    30 octobre, 2010 à 8:46

    Et j’écris puis j’efface
    des mots prose sans pose

    Très réaliste et pourtant poétique à souhait

    Didier

  2. galatea

    30 octobre, 2010 à 11:30

    Merci Didier pour ton passage ici. Je suis vraiment ravie que tu trouves de la poesie dans mes mots .
    Bonne journée.

    lilia

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Tatuages

Ma peau est tatouée De tes mots de tes pensées Elle est est un’oeuvre vibrante qui r…