Accueil Tristes Le reseau

Le reseau

0
0
82

Image de prévisualisation YouTube

Un coup d’oeil au dehors

de ce train du matin

pour fermer des pensées

affolées

en déroute

Un réseau en acier

juste en face

laid abri pour centaines

d’anonymes bicyclettes

Peu derrière

quelques troncs

presque invisibles

au dessus de la structure

leur courtes branches

d’arbres jeunes

font danser leur petites

feuilles déjà ourlées

d’un fil de jaune

Des oiseaux semblent fuir

au signal du changements

l’air est grève des nuages

qui ont les seaux prêt a vider

Puis le ciel

soupirant encore une fois

laisse aller toutes ses larmes

éphémères et ruisselantes

l’eau qui coule couvre d’argent

et d’une loueur nobilisante

un sol laid de  cément

et les creux d’une banlieue

au coeur d’amiante

  • La grande muraglia

    Sei…sei, si, ancora sei la grande muraglia che protegge e confina e quella  forza che isti…
  • Evenos-temps rélatif

          Temps rélatif Mon coeur bat Trop de secondes Sur cette ligne chaque j…
  • Verso l’ignoto

      Navigare a vista è ora un’abitudine ma quando arriva il vento che forte ti so…
  • Accomodamenti

          L’insopportabile vuoto imposto ora è coperto con braccia rigide…
  • Ode à Léo (Éléonore)…Hubix Jeee

            Date de l’envoi : 2021-04-04 10:38:15 L’univers se…
Charger d'autres articles liés
  • Verso l’ignoto

      Navigare a vista è ora un’abitudine ma quando arriva il vento che forte ti so…
  • Accomodamenti

          L’insopportabile vuoto imposto ora è coperto con braccia rigide…
  • Ode à Léo (Éléonore)…Hubix Jeee

            Date de l’envoi : 2021-04-04 10:38:15 L’univers se…
Charger d'autres écrits par galatea
  • Ode à Léo (Éléonore)…Hubix Jeee

            Date de l’envoi : 2021-04-04 10:38:15 L’univers se…
  • Sta zitta !

      e cerco ancora …parole amiche per distrarmi: inutile stizzirsi. A volte croll…
  • Le tue viti, i melograni…

    Gli iris blu sparsi nel giardino segnano i passi che tu facevi -sempre da sola -ogni matti…
Charger d'autres écrits dans Tristes

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Quand l’Etna fume superbe

   Un soleil en do majeur rend le ciel trop éclairé presque gris même fané De la mer j’ent…