Accueil Tristes Rhinocéros

Rhinocéros

1
0
63

Entends –tu cette nuit
Entends -tu comme une flûte qui gémit?
Fredonne-elle dans le noir
comme un triste désespoir?

C’est le temps
laisse aller
tes doux rêves
ta passion

Laisse aller
tes élans
tes attentions

Dans les creux plus secrets
dans une anse bien cachée
tu retrouves abandonnées
vides formes, mots apparences
comédies et farces amères
mises ensemble
presque collées
par un fil de sève noire
une sincère mélancolie

Dans le tronc du vieil olivier
un trou grand, noir profond
montre clair son abandon
et souligne son départ
sans retour
un vrai adieu

Vite efface
puis ignore
tout ce vide sans un nom

Prend ta vie encore en main
cherche encore des forces nouvelles
pour vivre seule
ta grande peine sans un mot
comme un vrai rhinocéros

28 giugno 2010

Fragilité

Quand les vents reviennent
Encore forts
Sur cet arbre essoufflé
Renversant une rage brutale et imprévue
Ses feuilles
Ses branches
Sans cesse agitées
Laissent ouïr les murmures de sa peine

Quand
Comblé de gentilles caresses
D’un soleil généreux et constant
Ou trempé par la pluie ruisselante
Il grandit de toute sa fronde reconnaissante
Sous ses saines verdures invitantes
Il protège et offre l’abri
Aux âmes en quête de paix
Pour un équilibre et une union
Dans un cadre naturel et harmonieux

Cet arbre
Ce chêne
A l’image orgueilleuse puissante
Vit et prospère comme tout être vivant
Soumis
Aux attaques du temps
Aux aléas d’une vie qui est toujours dépendante
De sa force
De sa propre substance
et en même temps
Des égards
Des attentions
Et belles cures
D’un milieu qui ne peut ignorer
la seul loi
permettant de bien vivre:
un amour sans limites pour l’autre

  • La grande muraglia

    Sei…sei, si, ancora sei la grande muraglia che protegge e confina e quella  forza che isti…
  • Evenos-temps rélatif

          Temps rélatif Mon coeur bat Trop de secondes Sur cette ligne chaque j…
  • Verso l’ignoto

      Navigare a vista è ora un’abitudine ma quando arriva il vento che forte ti so…
  • Accomodamenti

          L’insopportabile vuoto imposto ora è coperto con braccia rigide…
  • Ode à Léo (Éléonore)…Hubix Jeee

            Date de l’envoi : 2021-04-04 10:38:15 L’univers se…
Charger d'autres articles liés
  • Verso l’ignoto

      Navigare a vista è ora un’abitudine ma quando arriva il vento che forte ti so…
  • Accomodamenti

          L’insopportabile vuoto imposto ora è coperto con braccia rigide…
  • Ode à Léo (Éléonore)…Hubix Jeee

            Date de l’envoi : 2021-04-04 10:38:15 L’univers se…
Charger d'autres écrits par galatea
  • Ode à Léo (Éléonore)…Hubix Jeee

            Date de l’envoi : 2021-04-04 10:38:15 L’univers se…
  • Sta zitta !

      e cerco ancora …parole amiche per distrarmi: inutile stizzirsi. A volte croll…
  • Le tue viti, i melograni…

    Gli iris blu sparsi nel giardino segnano i passi che tu facevi -sempre da sola -ogni matti…
Charger d'autres écrits dans Tristes

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Tes daffodils à Fairlight Avenue

    Tes  daffodils à Fairlight Avenue Un cul de sac A la délicate  lumière Notre…